Mouvement sportif et environnement

Partagez



Le sport, par les valeurs qu'il incarne et qu'il promeut, doit mettre en œuvre un mode de développement durable. Partageant les enjeux, le mouvement sportif est en effet est particulièrement concerné, d'autant que la massification des pratiques sportives accroît leur impact potentiel.

Les domaines dans lesquels il intervient et peut agir sont nombreux : aménagements dans son organisation, ses pratiques, la formation de ses cadres et dirigeants, l'information et la sensibilisation des pratiquants et spectateurs... La contribution du mouvement sportif au Grenelle de l'Environnement en 2007, a permis de définir les orientations et les apports, confortés depuis...

En 2015, Paris a en effet accueilli la conférence mondiale pour le Climat (COP21). A cette occasion, Thierry Braillard, secrétaire d’État aux Sports, est venu présenter les innovations du sport français pour lutter contre le dérèglement climatique, une première pour un membre de gouvernement lors de ces conférences.

Le dispositif Optimouv

Initié par la Fédération française de basket-ball et le ministère des Sports, en partenariat avec l'Ademe et le WWF, Optimouv est un logiciel qui propose des scenarii d'organisation des rencontres sportives pour réduire le nombre de kilomètres parcourus dans le cadre des compétitions. Il pourrait, selon les premières études, réduire d'au moins 15% les déplacements liés aux compétitions, soit actuellement plus de 2,5 millions annuellement. Mis à disposition des instances sportives organisant des compétitions (fédérations, ligues régionales, comités départementaux, etc.), il devrait être d'autant plus utile que la réforme des régions va amener le mouvement sportif à réorganiser son découpage territorial et, dès lors, ses compétitions.

• La réforme des championnats de la Fédération française de handball (FFHB) a fait économiser 507.726 kilomètres de déplacements par club de niveau national. Un club de N1 masculin qui effectuait en moyenne 13.000 km/an en 2012-2013 est tombé la saison dernière à 7.603 km, soit plus de 40% de gains et un impact réel sur les finances des clubs.

Guide des éco-gestes des clubs de football

La Fédération française de football et de la Fondation du football ont conçu, avec le soutien de l'Ademe, le Guide des éco-gestes des clubs de football. Le but ? Faciliter la prise en compte des questions environnementales dans la gestion et l'organisation des 18 000 clubs, qui jouent un million de matchs par an et parcourent trois millions de kilomètres chaque week-end.
Le guide propose des solutions pratiques autour des déplacements, de la communication, de la préservation des ressources et de l'énergie, ou encore de la gestion et de la réduction des déchets. En matière de transports, le guide incite par exemple à privilégier les déplacements ou minibus ou en cars, encourage les parents au covoiturage et appelle les jeunes à utiliser un vélo ou un transport collectif lors des déplacements domicile/stade.

Label Ecosub

La Fédération française d'études et de sports sous-marins a mis en place un label ECOSUB® "FFESSM, pour des activités subaquatiques responsables" à destination des comités régionaux, départementaux, ligues, Clubs, SCA et SCIA, en métropole, outre-mer et à l'étranger, qui proposent ou coordonnent une ou plusieurs des activités de la FFESSM, en milieu naturel ou piscine. Inscrit dans les "10 engagements de la FFESSM pour le développement durable", ce label s'accompagne d'un Trophée des activités subaquatiques responsables, récompensant la démarche exemplaire et originale de trois clubs en matière de développement durable.

Présentation

Rapport d'activité 2017

Passion

Médical

Outil

Découverte

Médias

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC