Commotion cérébrale en pratique sportive

Partagez

Une commotion cérébrale, c'est quoi ?

C’est un traumatisme de la tête ou du cou qui altère le fonctionnement du cerveau de façon immédiate et transitoire. 9 fois sur 10, la commotion cérébrale est subie sans perte de connaissance.

Or, le cerveau est un organe essentiel qui commande notre corps. Les commotions répétées peuvent donc changer la vie du sportif pour toujours : dépressions, troubles de la mémoire et des fonctions intellectuelles, difficultés de communication.

Les traumatismes de la tête ou du cou concernent plus particulièrement tous les sports de contact, notamment la plupart des sports collectifs et pas seulement les sports de combat.

Même un traumatisme crânio-cérébral léger et bénin n'est pas anodin !

Un ou plusieurs signes peuvent exister de façon immédiate ou retardée

• Perte de connaissance, convulsions.
• Troubles de l’équilibre, de la vision (étoiles, vision double).
• Mal de tête, fatigue, confusion, somnolence.
• Troubles de la mémoire, ralentissement des idées.
• Irritabilité, tristesse, impression d’ivresse.
• Hypersensibilité au bruit, à la lumière.
• Troubles du sommeil.
• Diminution de la performance.

Ces symptômes, immédiats ou différés, peuvent s'aggraver en cas d'exercices.

Une pratique sportive avec des symptômes persistants expose à trois dangers

• Une nouvelle commotion.
• Une prolongation des symptômes.
• Un dommage définitif provoqué par la répétition des commotions.

Eclairages thématiques

Elections au CNOSF

Billetterie

Passion

Médical

Outil

Vidéos

Découverte

Médias

  •  Française des jeux
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Lacoste