Centres d'études olympiques

Photo : CEO
Partagez

Le Centre d'études olympiques du CIO, référence mondiale et plusieurs dizaines d'institutions nationales, dont le Centre d'études olympiques français, sont des ressources incontournables pour les chercheurs œuvrant dans le domaine du sport et de l'Olympisme...

En Suisse, le Centre d’études olympiques du CIO

Le Centre d'études olympique du CIO, à Lausanne (Suisse), est la ressource de référence pour la connaissance olympique. Il permet de bénéficier de l'information d'équipes expertes et d'un accès à des collections uniques. Le CEO est par ailleurs le cœur d'une communauté académique, réseau de chercheurs et d'institutions, en particulier de centres d'études olympiques existant à travers le monde. Il permet donc l'échange et la collaboration autour de projets académiques liés aux études olympiques.

Le Centre d'études olympiques a par ailleurs mis en place un programme de bourses de recherches sur le sport et l'Olympisme.

Les collections du CEO sont en partie consultables en ligne. Les archives historiques ne peuvent cependant être consultées que sur place, sur demande préalable et selon les règles d'embargo qui les gouvernent.

Le Centre d'étude olympique français

Depuis 2009 l’Académie nationale olympique française a développé de nombreuses initiatives en collaboration avec la communauté scientifique. Sous l'impulsion d'un groupe de jeunes chercheurs en sciences humaines et de responsables expérimentés membres de l’ANOF, le premier Centre d’études olympiques français (CEOF) a vu le jour à l'occasion du congrès international organisé au Sénat à l’automne 2010 autour d'une thématique appropriée : De la mémoire du sport aux études olympiques francophones : vers une nouvelle dynamique ?.

Le centre d'étude articule son action en deux volets :

Les bourses de recherche
La mission première de l’ANOF consiste à promouvoir les valeurs du sport et de l’Olympisme. Par des analyses approfondies, les recherches de qualité peuvent aider l’ANOF à remplir sa mission.
Le programme de bourses de recherche du CEOF est un excellent moyen d’encourager le travail de chercheurs de renom ou en devenir qui étudient l’Olympisme et les Jeux olympiques.
Les activités de recherche permettent notamment d’apporter à la réflexion du mouvement olympique français par des analyses détaillées.

Les prix scientifiques

- Prix Bernard Jeu
Ce prix rend hommage aux travaux majeurs de Bernard Jeu, philosophe et théoricien du sport. Le prix Bernard Jeu s’inscrit dans l'esprit des Bourses mais, contrairement à ces dernières, sa formule vient récompenser un travail scientifique déjà accompli avec une somme de 1 500 € pour des travaux scientifiques en sciences humaines et sociales appliquées au sport.

- Prix Jean Vivès
Traditionnellement, le prix Jean Vivès proposé par l’ANOF récompense un chercheur francophone dans le domaine des sciences de l’ingénieur appliquées au sport et est décerné au cours d’un congrès scientifique en biomécanique. Ce prix est doté d’une somme de 1 500 €. Ces prix sont attribués en étroite relation avec le monde universitaire.

Ces prix sont réalisés en étroite collaboration avec le monde universitaire.

Académie nationale olympique française | Héritage et patrimoine

Rapport annuel 2016

Billetterie

Passion

Médical

Outil

Vidéos

Découverte

Médias

  •  Française des jeux
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Lacoste