Une Semaine Olympique et Paralympique pour la jeunesse !

Partagez

Officiellement ouverte au collège Dora Maar de Saint-Denis, à quelques mètres du futur Village des athlètes des Jeux de Paris 2024, la Semaine Olympique et Paralympique et ses 1000 projets éducatifs a débuté ce lundi 4 février 2019 sur tout le territoire français et dans des établissements scolaires à l'étranger...

Bouger plus !

Les élèves de Dora Maar ont connu une journée exceptionnelle. Ce n'est pas tant qu'elle ait été sportive, puisque le collège a reçu ce jour, des mains du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, le label « Génération 2024» pour ses initiatives en faveur du développement de la pratique sportive et des valeurs citoyennes auprès des jeunes. Cette reconnaissance lui fait rejoindre les 850 établissements déjà labellisés pour lesquels une journée sportive n'est pas exceptionnelle. Ce sont surtout les visiteurs du collège venus à leur rencontre pour l'ouverture de cette SOP 2019 qui ont constitué l'inédit des collégiens dyonisens.


Talents de la Génération 2024, tels la jeune pongiste Prithika Pavade (14 ans), la boxeuse Tallya Brillaux (17 ans) ou Viknesh Anbarasan (cecifoot) médaillés olympiques comme Tony Estanguet, Jean-Philippe Gatien, Daniel Narcisse, Emmeline Ndongue, Sarah Ouhramoune ou Thierry Omeyer, paralympiques, à l'instar de Marie-Amélie Le Fur, Charles Rozoy ou Arnaud Assoumani ont ainsi lancé la Semaine avec eux, dans le gymnase, bien sûr, mais aussi dans les salles de cours. Durant la SOP, le temps scolaire est en effet partagé entre activités physiques et enseignements généraux où le sport, média d’enseignement multidisciplinaire, est utilisé comme outil pédagogique.


Si les yeux étaient rivés sur les athlètes, les collégiens ont bien ressenti l'importance qui leur était accordée par leurs visiteurs de marque. Pas moins de trois ministres - Jean-Michel Blanquer donc, mais aussi Roxana Maracineanu, ministre des Sports, et Sophie Cluzel, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées - et de nombreuses personnalités, au premier rang desquelles Denis Masseglia, président du CNOSF, s'étaient en effet déplacées pour faire passer le message de la nécessité de Bouger Plus ! mais aussi pour les inviter à s'emparer des Jeux olympiques et à s'enrichir de cette opportunité unique.


Les surprises ne s'arrêtaient pas là puisque l’artiste urbain Franck Pellegrino a transformé un mur de béton en une fresque « Génération 2024 » pérenne, faisant apparaître une représentation abstraite de différentes disciplines des Jeux olympiques et paralympiques. Le comité d’organisation des Jeux Olympiques a également offert une cinquantaine de « vélos / bureaux scolaires » aux élèves du collège, un outil de lutte contre la sédentarité, d'amélioration de l’attention et mémorisation facilitée.


La SOP, dans tous les territoires, pour tous les jeunes...

Si le collège Dora Maar a constitué le phare parisien de ce début de SOP, des dizaines d'établissements ont, sur tout le territoire, entamé leur parenthèse olympique et paralympique.

A Paris, Denis Masseglia, a par la suite retrouvé les élèves du collège Paul Valery du 12e arrondissement. A ses côtés, le nageur Olympien Jordan Coelho et le champion paralympique Louis Radius ont fait part de leur expérience...


Au stade Dominique-Duvauchelle de Créteil, des courses de relais 2024 mètres opposant des équipes de l'académie menées par Tony Estanguet, Emmeline Ndongue et le recteur Daniel Auverlot ont lancé la SOP dans l'Académie. A l’école Teina-Mahu de Tahiti, à Polytechnique, à Talence, au collège Rabelais de Poitiers, à Bogotá, la journée a parfaitement ouvert cette Semaine Olympique et Paralympique 2019, auprès de toute la jeunesse.


Actualités

Intégrité

Médical

Passion

Rapport d'activité 2017

Outil

Découverte

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC