Escrime : Épreuves

Partagez

Les escrimeurs s'affrontent en épreuves individuelles et par équipe. Trois types de lames constituent autant de spécialités : le fleuret, l'épée et le sabre. Les épreuves féminines d'épée figurent au programme olympique depuis les Jeux Olympiques d'Atlanta, en 1996, et celles de sabre depuis ceux de Sydney en 2000.

Le fleuret

Au fleuret, il faut toucher son adversaire avec la pointe de la lame: c'est une arme d'estoc. La zone valable exclut les membres et la tête, c'est à dire que pour qu'une touche soit valable et rapporte un point, elle doit être portée sur la zone du tronc. Les assauts au fleuret sont soumis à des règles de priorité. Pour simplifier, disons que pour qu'une touche valable rapporte un point, il faut que le tireur l'ayant porté ai la priorité.

Un tireur a la priorité s'il a lancé son attaque ou a effectué une parade avant de lancer sa riposte. C'est alors grâce à cette règle que l'on peut déterminer le tireur marquant un point en cas de touche simultanée. Il est évident que si aucun des tireurs n'a la priorité, aucun point n'est accordé. Afin de distinguer les touches valables des touches non valables, l'équipement du fleurettiste comporte une cuirasse conductrice qui couvre la zone valable.

L'épée

L'épée est aussi une arme d'estoc comme le fleuret. Mais, contrairement au fleuret, les assauts ne sont pas soumis à des règles de priorité: c'est le premier qui touche qui marque le point. Dans le cas des touches simultanées, les deux tireurs reçoivent un point. La zone valable est constituée de tout le corps.
Les assauts à l'épée se rapprochent extrêmement de ceux se déroulant il y a quelques siècles lors de duels.

Le sabre

Au sabre, on observe à peu près les mêmes règles de priorité qu'au fleuret. Toutefois, cette arme est différente des deux autres puisqu'il s'agit d'une arme de taille et d'estoc, c'est à dire que la totalité de la lame peut servir à porter une touche. La zone valable est le haut du corps (au dessus de la ceinture), elle est recouverte d'une cuirasse conductrice et le masque est lui aussi conducteur.

Les assauts ont lieu sur une piste de 14 x 1,50 mètres. Les tenues des escrimeurs sont reliées à un câble connecté à un dispositif électronique de signalisation des touches.

Chaque compétition est à élimination directe sous forme de tableau éliminatoire. Les équipes sont composées de trois concurrents et chacun d'eux rencontre les trois membres de l'équipe adverse.

Épreuves au programme des Jeux

Suite à l'introduction du sabre dames au Jeux de Sydney 2000, et dans le but de maintenir un plateau et un nombre d'épreuves constants, un système de rotation a été mis en place pour les compétitions par équipes : les différentes armes entrent et sortent du programme tour à tour tous les quatre ans, dans la mesure où elles ne peuvent pas être au nombre de six (trois pour les hommes et trois pour les dames).
Ainsi, à Pékin en 2008, les deux épreuves par équipes supprimées du programme étaient le fleuret hommes et l'épée dames, alors que le sabre dames par équipes est admis pour la première fois. A Rio, les épreuves par équipes de fleuret féminin et de sabre masculin seront absentes du programme des Jeux Olympiques de 2016, a annoncé la Fédération internationale (FIE), comme le prévoit l'alternance en escrime.

Newsletter

En course pour la Journée Olympique !

Passion

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC