FOJE - 1ère journée contrastée

Hugo Sagnes a terminé 4e du 200m NL
Partagez

Pour cette première journée de compétition du FOJE 2017, les Bleuets ont soufflé le chaud et le froid. Un round d'observation en quelque sorte. Une prise de température...

Avec de toute manière seulement deux finales potentielles pour les Tricolores engagés, la pluie de médailles n'était pas attendue. La pluie quant à elle, la vraie, s'était invitée à Gyor, accompagnée du tonnerre. Un changement radical par rapport aux jours précédents.

Hugo Sagnes a frôlé l'exploit

Alors si les chances étaient minces, les Bleuets ne sont tout de même pas passés loin d'ouvrir le compteur. Et c'est à l'Aqua Sports Centre qu'Hugo Sagnes a frôlé l'exploit. Le Français se classe finalement 4e du 200m nage libre, en n'ayant aucunement à rougir de ses performances du jour. Une déception forcément pour lui et l'équipe de France, mais il aura à nouveau l'occasion d'aller chercher un podium sur le 400m NL. Toujours du côté du bassin, Matéo Girardet (100m papillon) et Mewen Tomac (100m dos) se sont brillamment qualifiés pour la finale, terminant respectivement 7e (01:04:81) et 4e (00:57:11) de leur demie. Raphaëlle Anglade et Margot Cachot (200m papillon), Louise Lefèbvre (100m dos) et Ewan Frizzas (100m dos) n'ont pu passer le cap des séries.

les volleyeurs ont soigné leur entrée

Devant de nombreux membres de la famille venus jusqu'en Hongrie et avec le soutien de quelques camarades de l'athlétisme ou de la gymnastique présents dans les tribunes, les volleyeurs ont soigné leur entrée dans le tournoi. Ils ont sérieusement disposé de la Turquie 3 sets à 0. Appliqués, les Bleuets ont su serrer le jeu et faire la différence dans des fins de manches pourtant accrochées. L'explosion de joie et la célébration de fin de match laisse penser que cette équipe est ambitieuse avec une soif de victoires à assouvir. A suivre de près donc, et dès demain face à la Belgique...

Les handballeuses toutes proches, les garçons faciles

Gyor est une prestigieuse ville de handball et l'arena du club local, qui accueille en son sein le tournoi, est grandiose. Les équipes de France de hand y avaient rendez-vous aujourd'hui pour une entame corsée. En effet, les filles débutaient leur compétition face au Danemark, l'une des nations phares de la discipline, tandis que les garçons rencontraient l'Espagne, contre laquelle ils restaient sur cinq défaites de rang. Pas simple... Les filles n'ont rien lâché face à des Danoises chirurgicales, revenant même à une encablure en toute fin de rencontre, mais se sont finalement inclinées d'un petit but (25-26). Les garçons quant à eux ont mis quelques minutes à se mettre en route, à se roder, avant de décrocher largement les hispaniques. Au tableau d'affichage, un score sans appel et un écart conséquent (35-25) qui laisse augurer le meilleur. Les deux équipes rechaussent les baskets demain, avec comme adversaires respectifs la Russie pour les filles et la Slovénie pour les garçons.

Enfin, plusieurs Bleuets entamaient aujourd'hui leur parcours sur la piste d'athlétisme. Baptiste Thiery s'est classé 2e des qualifications de la perche avec un saut à 4m30. Sur l'épreuve reine, le 100m, Aurélien Larue a terminé 1er des séries (10.82) tandis que Constance Turpin a pris la 4e place des demi-finales (12.07). Tous trois défendront leurs chances en finale et tenteront de remplir la besace à médailles de l'équipe de France. Enfin, Eline Bruguière s'est hissée au 8e rang des qualifications du marteau (51m30). Insuffisant malheureusement pour poursuivre l'aventure.

Demain est un autre jour et les Bleuets feront tout pour être au rendez-vous des podiums.

Athlétisme | Handball | Natation - Course | Volley-Ball | Actualités et résultats

Newsletter

En course pour la Journée Olympique !

Tarragone 2018 en live

Twitter #espritbleu


  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC