FOJE - L'or au rendez-vous

Aurélien Larue en or sur le 100 mètres
Partagez

Pour ce deuxième jour de compétition du Festival olympique de la jeunesse européenne, les Bleuets étaient engagés sur tous les fronts. Et cette dynamique collective leur a souri. En effet, la natation et l'athlétisme ont débloqué le compteur, et de fort belle manière, en obtenant deux superbes médailles d'or.

Une course splendide et d'un temps canon

C'est en fin d'après-midi que la première Marseillaise a retenti à Gyor. Déçu au possible par sa 4e place de la veille sur le 200m NL, Hugo Sagnes avait sans doute à cœur de ne pas revivre cette situation ce soir, au terme du 400m NL. Et c'est justement tout le contraire qui s'est produit. Auteur d'une course splendide et d'un temps canon (03:51:98), nouveau record de la compétition, le jeune nageur s'est paré d'or. Son sourire et les étoiles dans les yeux sur le podium en disaient long sur sa satisfaction. Sur le 100m dos, Mewen Tomac, brillamment qualifié la veille, avait de réels espoirs de médaille. Malheureusement, il s'en est fallu d'un cheveu. Solide toute la course, il finit 4e (00:56:73), battu à la touche. Un dernier Tricolore avait réussi aujourd'hui à accéder à la finale : Matéo Girardet termine 6e du 100m brasse (01:04:69).

Du côté de l'athlétisme, les attentes reposaient aujourd'hui sur les sprinteurs puisque Constance Turpin et Aurélien Larue se présentaient en finale de la discipline reine, le 100 mètres. Brillamment qualifié pour la finale avec le meilleur chrono, Aurélien partait favori de la course. Et il n'a pas flanché... Il a franchi la ligne d'arrivée en tête (10.61), avant d'enfiler un drapeau bleu, blanc, rouge et d'aller exprimer sa joie avec ses camarades de l'équipe de France. Constance, pour sa part, se classe finalement 6e (11.86). Sont également à noter les qualifications en finale de François Caffier en saut en longueur, de Kenny Fletcher sur 110m haies, de Ludovic Ouceni sur 400m et de Nais Racasan sur 800m.

Premiers coups de pagaie sur le bassin

La matinée avait débuté avec les Bleuets du canoë-kayak qui ont donné les premiers coups de pagaie sur le bassin, sous un soleil radieux mais avec un vent indomptable. A noter que le sport qui faisait son grand retour au FOJE après plus de 10 ans d’absence, a fortiori en terre hongroise où ce sport est roi. Les qualifications se sont enchaînées sur 500m avec au programme du K1, C1, K2, C2 et K4 mixte une épreuve originale pour cette compétition, tout comme le C2 mixte. Ces épreuves semblent d’ailleurs avoir particulièrement inspirées les Français aujourd’hui. En effet, le C2 mixte composé de Laura Ruiz et Cesar Becasseau se classe 2e des qualifications et accède ainsi aux demi-finales, tout comme le K4 mixte amené par Salya Le Foulon, Amelie Geoffrin, Nicolas Pouillaude et Mathis Sauliere. Enfin, Laura Ruiz a impressionné en se qualifiant pour les demies du C1 avec la 1ère place des qualifications. Rendez-vous pris demain pour suivre les Bleuets.

Un rang plus qu’honorable

Premier jour de compétition également pour les gymnastes garçons avec le concours par équipes, comptant également pour les qualifications individuelles du concours général et par agrès. Au terme des différentes rotations, le trio bleu composé de Quentin Bègue, Enzo Fazari et Dimitri Florent se classe 9e avec 153,400 points. Un rang plus qu’honorable compte tenu du niveau de la compétition, dominée par les Russes (161,450 points), les Britanniques (159,000 points) et les Suisses (158,450 points). En individuel, belle prestation de Quentin Begue, 15e avec 76,250 points, qualifié pour la finale du concours général. Le Français ne s’est pas arrêté là puisqu’il a également décroché une place en finale au cheval d'arçons grâce à une belle prestation (13,050 points). Dimitri Florent suit Quentin de prêt en prenant la 16e place (76,200 points), ce qui lui permet d’accéder, tout comme Quentin, à la finale du concours général.

Ce mardi correspondait également au début des épreuves de judo avec l’entrée en lice des petites catégories de poids sur les tatamis. Les deux Tricolores engagés n’ont malheureusement pas réussi à franchir le premier tour. Diane Inguimbert (-40kg) n’est pas parvenue à faire la différence face à l’Azerbaidjanaise Karimova, écopant de plusieurs shido dans le temps réglementaire avant d’en recevoir un ultime durant le golden score. Même situation pour Maxime Sonilhac (-50kg) face au Russe Parchiev, avec une accumulation de pénalités et une défaite pendant le golden score. Nouvelles chances demain pour le judo…

La voie royale des demies

Pour leur deuxième rencontre de poule, volleyeurs et handballeurs ont assuré la victoire. Les premiers ont disposé de la Belgique 3 sets à 1 tandis que les seconds ont battu l'Islande 34 à 31. Les deux collectifs sont sur la voie royale des demies. Les handballeuses, malheureuses la veille face au Danemark, n'ont pas réussi à inverser la dynamique, défaites face à la Russie (22-32).

Demain, la journée s'annonce intense, avec de nombreuses finales et peut-être les médailles qui vont avec...

Athlétisme | Canoë-Kayak - Course en Ligne | Gymnastique Artistique | Handball | Judo | Natation - Course | Volley-Ball | Actualités et résultats

Médailles des bleus aux JO 2018

FRA

5

4

6
Total
15
Calendrier A suivre Les athlètes de la délégation française Résultats Français Classement des nations

Passion

Twitter #espritbleu


Boutique

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC