Frantz Reichel

Partagez

Frantz Reichel, de son vrai nom Franois Etienne Reichel, dit lobus, est sans doute lathlte le plus accompli de lhistoire du sport franais. Fils de Louis-Philippe Reichel, qui fut trsorier de IU.S.F.S.A, Frantz Reichel brilla dans tous les domaines dun sport en structuration. Dot de qualits physiques hors normes allies un sens du dpassement de soi indit, Frantz Reichel trouva spanouir dans toutes les disciplines et ce, ds le plus jeune ge.

Le sportif

En athltisme, ses prdispositions lamenrent aux succs en vitesse comme en fond. Premier de sa premire grande comptition, un rallye-papers couru Ville dAvray, il multiplia par la suite les performances sur toutes les distances Illustration de sa totale polyvalence athltique, il remporta, au cours de la mme runion de championnats interscolaires organise le 3 avril 1890 la Croix-Catelan : le 110 mtres haies en 17" 3/5, le 100 mtres plat en 12", le 400 mtres en 52" et le 1.500 mtres en 4'12". Il participa aux championnats de France dathltisme ds leur cration, en 1888. Champion de France de Cross country (1890, 1891), du kilomtre marche (1893) et du 110 m haies (1891), il fut galement recordman de France de la demi-heure (en 1892 : 7 km 985 puis 8 km 299 un mois dcart), de lheure (16km 500m puis 611m en 1892, dix jours dintervalle) et du kilomtre marche (1891).

Aux Jeux olympiques dAthnes en 1896, il participa au 400m et au 110m haies. Inscrit sur 100 et 500m en natation, il ne prit toutefois pas le dpart des courses pour lesquelles trop de concurrents avaient t inscrits. Membre du Racing Club, il fut pendant longtemps le capitaine de lquipe de Rugby et participa au premier match de lhistoire du championnat (arbitrage par le baron de Coubertin en personne), match quil conclut sur un essai. Egalement capitaine de lquipe de France de Rugby, il prit part la premire rencontre internationale, tenue Outre-manche en 1893, puis devint sa tte champion olympique aux Jeux de 1900 Paris. Il terminera sa carrire rugbystique au S.C.U.F. lge de 45 ans.

Agile boxeur, il affronta les meilleurs poids lgers de son poque, y compris le Franais Castres et le Suisse Franck Erne, alors champion du monde en titre. Attir par les airs, Frantz Reichel fut du premier essai de nombreux dirigeable (Lebaudy, Ville-de-Paris, Clment-Bayard, Zodiac). Il accompagna Eduard Spelterini, lors de la premire tentative (et russite) de traverse du Massif du Mont-blanc en sphrique. En 1908, il fut le second passager de Wilbur Wright, auteur du premier vol en circuit ferm au camp d'Auvours et avec lequel il devint recordman du monde de dure en vol. Ses qualits descrimeurs lui permirent par ailleurs de remporter la plupart de ses assauts, en comptition comme en duel. Son insatiabilit lui fit tout essayer : champion cycliste amateur, il participa aux essais de la fameuse premire automobile vapeur de Serpolet ; il passait des rnes aux rames, luttait, pratiquait la gymnastique...

Le dirigeant

Voici pour le parcours sportif. Mais le fils du premier trsorier de lUSFSA ne dlaissa pas pour autant le terrain institutionnel, bien au contraire. Il avait dix-sept ans quand, en juin 1889, il cra au lyce Lakanal de Sceaux la premire association scolaire qui ait exist dans un collge dtat. Plus tard, il crira : Je me souvins qu'au cours de nos promenades questres au Bois de Boulogne, mon pre et moi nous avions, comme tant d'autres cavaliers, arrt maintes fois nos montures devant un enclos gar dans une vaste clairire. Parmi les fourrs des alentours du Pr Catelan, une piste tait trace ; une barrire clturait, un chalet d'une aimable rusticit y tait modestement et coquettement camp. Sur cette piste, tous les dimanches matin, des jeunes gens vtus de soie rivalisaient, la course, de vitesse et d'endurance; puis, quelques-uns d'entre eux luttaient sur l'herbe des pelouses. Un homme de haute stature, bien dcoupl, d'allure martiale, barbe blonde, prsidait avec autorit ces dbats. () C'est lui que je m'adressai. Il s'appelait Georges de Saint-clair; il me donna des conseils et c'est sur ses indications que je fondai Le Sport athltique du lyce Lakanal .

Aprs avoir particip la fondation de lUnion cycliste franaise, il entra son tour lUSFSA, o il finira par occuper le poste de Secrtaire gnral autrefois celui de Pierre de Coubertin. Son engagement, ses convictions et son influence furent dcisifs pour lavenir du sport franais. Ardent dfenseur de sa conception dune fdration par sport, son long combat pour cette cause fut son image dathlte : persvrant et victorieux il reste l'architecte du fdralisme franais contemporain.

En 1903, il fonde la Fdration franaise des socits de boxe ; en 1905, il cre et prside la Fdration franaise de rugby ; en 1919, le 11 avril, il participe la cration de la Fdration franaise de football association dont il prend la vice-prsidence. Quelques mois auparavant, le 25 janvier 1919, Reichel avait gagn lultime bataille, celle qui allait sceller le sort de lUSFSA : ladoption par lUnion dune motion favorable la cration dune seule fdration par sport. Ds lors, les crations se succdrent pour lesquels il eut toujours une grande influence, puisquil participa la cration des Fdrations franaises de lutte, dhaltrophilie, de baseball et thque, de natation... Prsident de la Fdration franaise de Hockey sur gazon, il fut galement, de 1926 sa mort en 1932, prsident de la Fdration internationale. Membre du Comit Olympique Franais de 1904, son action fut dterminante pour la cration du Comit Nationale des Sports o il assura la fonction de secrtaire gnral. Secrtaire et commissaire gnral des Jeux olympiques de 1924, Paris et Chamonix, il en fut le grand architecte. Reichel fut galement secrtaire gnral de l'Acadmie des Sports.

Le journaliste

Dernier volet du triptyque Reichel, tout aussi surprenant et une nouvelle fois men avec cette dtermination qui lui tait propre cette force de toujours simpliquer lextrme : la presse.
Hritier de la plume paternelle, Frantz sessaya au journalisme ds le lyce puisquil rdigeait le Bulletin de lassociation scolaire quil venait de crer. Par la suite, malgr son doctorat en droit, il maintint son activit journalistique dans le domaine du sport et collabora aux premiers journaux spcialiss, LAthlte, sous le pseudonyme de P. d'Alize et au Vlo. Sa rputation grandit et lui ouvrit de nouvelles perspectives. Il organisa ainsi le service de presse du Congrs olympique de 1894 et fonda avec Paul Rousseau Le Monde Sportif, avant dentrer au Figaro et dy crer la rubrique sportive. Ses matines sportives achevrent dasseoir sa renomme au sein dun public de plus en plus large.

Lieutenant durant la Premire Guerre mondiale, Frantz Reichel entra L'Avenir, puis devint co-directeur de Sporting avant de revenir dfinitivement au Figaro, dans les locaux duquel il dcda, le stylo en main, en 1932. Il tait alors prsident du Syndicat de la Presse Sportive et de lAssociation Internationale de la Presse Sportive, cre sous son impulsion en 1920. Il semble impossible de dtrner Pierre de Coubertin sur le podium de la mmoire sportive. Il est cependant difficile de ne pas voir en Frantz Reichel le plus complet des hommes de sport franais.

1871-1932

Pionniers du sport franais

Recrutements et appels d'offres

Retrouvez toutes les offres d'emploi et appels d'offres du CNOSF.

Vie de l'athlte

Catalogue des formations

Veille Observatoire du sport fdral

Rapport annuel

Guide "Sport et mobilits"

Centre de ressources

Jeunesse

Incontournable

A ne pas rater !

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Sant

Outil

Dcouverte

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  • Le Coq Sportif
  •  Orange
  •  Sanofi
  • Accor Live Limitless
  • Cisco
  • FDJ
  • FDJ
  •  pwc