La Charte olympique

Partagez

Fruit dun travail de rdaction de nombreuses fois amend, la Charte Olympique est la codification des principes fondamentaux de lOlympisme, des Rgles et des textes d'application adopts par le Comit International Olympique .

Ses cinq chapitres prcisent les modalits de clbration des Jeux Olympiques ainsi que lorganisation et le fonctionnement du Mouvement Olympique qui regroupe, sous lautorit suprme du CIO, les organisations, les athltes et les autres personnes qui se soumettent sa Charte .

Emanation des premiers statuts et rglements du Comit International Olympique, la Charte dtermine naturellement son statut juridique, son action et son organisation, et fixe les rgles relatives aux membres du CIO (ligibilit, recrutement, lection, statut, obligations ). Elle prcise par ailleurs les relations et la rpartition des missions et comptences entre le CIO, les Fdrations et les Comit Nationaux Olympiques (CNO), ainsi que les principes de reconnaissance de ces derniers. Elle rgle notamment les questions dlicates des drapeaux, emblmes et hymnes du CIO et des CNO.

Loi fondamentale de lOlympisme contemporain, la Charte Olympique le dfinit, dans son premier principe fondamental, comme une philosophie de la vie exaltant et combinant en un ensemble quilibr les qualits du corps, de la volont et de lesprit . Ainsi, en alliant le sport la culture et lducation, lOlympisme se veut crateur dun style de vie fond sur la joie dans leffort, la valeur ducative du bon exemple et le respect des principes thiques fondamentaux universels .

Outil pdagogique, son but ultime est socital puisquil sagit de mettre partout le sport au service du dveloppement harmonieux de lhomme, en vue dencourager ltablissement dune socit pacifique, soucieuse de prserver la dignit humaine. (principe fondamental n2).

Les articles de la Charte relatifs lengagement du Mouvement Olympique en faveur de la paix ne manquent pas, rappelant sa volont de construire un monde pacifique et meilleur en duquant la jeunesse par le moyen dune pratique sportive en accord avec lOlympisme et ses valeurs (Chapitre I Article 1.1). Le principe fondamental n5 prcise par ailleurs les bases humanistes de lOlympisme en affirmant que toute forme de discrimination lgard dun pays ou dune personne, quelle soit pour des raisons raciales, religieuses, politiques, de sexe ou autres est incompatible avec lappartenance au Mouvement Olympique .

Fait rarissime dans les textes constitutifs de grandes organisations internationales, la Charte va mme plus loin en dcouvrant un droit de lhomme : la pratique du sport est un droit de lhomme. Tout individu doit avoir la possibilit de faire du sport sans discrimination daucune sorte et dans lesprit olympique, qui exige la comprhension mutuelle, lesprit damiti, de solidarit et de fair-play (principe fondamental n4).

Cet humanisme passe ncessairement, et par tous moyens appropris, par la promotion des femmes dans le sport, tous les niveaux de comptition et de responsabilit, notamment dans les organes excutifs des organisations sportives nationales et internationales (Chap. I Art. 2.7).

Au fil des annes, la philosophie olympique porte par la Charte sest affine, universalise, pour devenir une vritable alliance entre le sport, les valeurs quil vhicule, et les droits de lHomme.

Olympisme

Recrutements et appels d'offres

Retrouvez toutes les offres d'emploi et appels d'offres du CNOSF.

Vie de l'athlte

Catalogue des formations

Veille Observatoire du sport fdral

Rapport annuel

Guide "Sport et mobilits"

Centre de ressources

Jeunesse

Incontournable

A ne pas rater !

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Sant

Outil

Dcouverte

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  • Le Coq Sportif
  •  Orange
  •  Sanofi
  • Accor Live Limitless
  • Cisco
  • FDJ
  • FDJ
  •  pwc