Congrès des CDOS, CROS, CTOS : Une nouvelle gouvernance du sport…

Partagez

C’est au siège du CNOSF que s’est tenu le congrès annuel des Comités départementaux, régionaux et territoriaux olympiques et sportifs, les 6 et 7 mars. Placé sous l’autorité de Denis Masseglia, président du CNOSF, il a été consacré en grande partie à la nouvelle gouvernance du sport français avec le déploiement de l’ANS, l’Agence nationale du sport, créée l’an passé, sans oublier l’annonce des premiers CDOS/CROS/CTOS labellisés « Terre de Jeux 2024 », label visant à optimiser l’impact de Paris 2024 dans le pays tout entier…

Denis Masseglia, président du CNOSF, a ouvert les débats devant l’ensemble des délégués en donnant les grandes lignes de la nouvelle gouvernance du sport français. « Aujourd’hui, il faut faire preuve d’agilité, de capacité à se renouveler et à s’adapter à un monde qui change, a-t-il souligné. Il faut se regrouper pour être plus efficace, grâce à une gouvernance partagée. L’Etat se réforme et les collectivités doivent s’adapter à un nouveau type de fonctionnement. »

16 000 associations aidées par l’ANS

Cette nouvelle organisation a été présentée par Frédéric Sanaur, le directeur général de l’Agence nationale du sport qui a notamment expliqué que le développement des pratiques sportives représentait deux tiers du budget global se répartissant en trois parties : territoriale, équipement et nationale. Le troisième tiers du budget est constitué par le haut niveau et la haute performance. Il a précisé que 16 000 associations sportives bénéficiaient des aides de l’ANS.

Une organisation plus performante

La déclinaison territoriale de l’Agence nationale du sport se matérialisera à travers la mise ne place de conférences régionales du sport, qui devront établir un Projet sportif territorial (PST) tenant compte des spécificités locales, ainsi que de conférences des financeurs. Ces conférences délibèrent selon la répartition suivante (30% pour les représentants de l’Etat, 30% pour ceux du mouvement sportif, 30 % pour les collectivités locales et 10 % pour ceux du monde économique). Les PSF (projets sportifs fédéraux) sont la clé de voûte de l’édifice. En 2019, ils ont concerné 28 fédérations à titre transitoire mais ils concerneront toutes les fédérations en 2020. « Cinq organismes de conseil épaulent les fédérations pour les aider à mettre en place leurs PSF », a précisé Frédéric Sanaur.

« L’idée est de rendre notre organisation plus performante, a ajouté Denis Masseglia. Nous allons être le plus possible présents en région. Il faut s’inscrire dans un projet collectif qu’il faut adapter à chaque territoire. » Les échanges ont suivi avec de nombreuses questions à Jean-Pierre Mougin, vice-président du CNOSF en charge de la formation, de l’emploi et la qualification sur la stratégie de l’emploi. Le point a été fait sur plusieurs sujets comme notamment l’opération « Sentez-vous sport » ainsi que les huit actions menées pour impulser une dynamique au service du mouvement sportif.

Focus sur la carte Passerelle

La deuxième journée du congrès a débuté par une série de témoignages sur des actions visant à améliorer l’offre de pratique sportive dans les territoires comme celui du CROS de Mayotte sur le « Walking football » pour les plus de 50 ans ou l’application sur le sport nature soutenue par le CROS Nouvelle Aquitaine ou l’opération « Sport en filles » mise en place par le CROS Ile-de-France.

Avec Romain Lachens et Raphaël Leclerc, Paris 2024 a détaillé le contenu du label « Terre de Jeux 2024 » avant la remise des certificats aux 84 territoires labellisés. L’après-midi a été essentiellement consacré à la thématique "Education & Citoyenneté", à travers la présentation de l’offre proposée par le CROS Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, mais également une présentation de la Carte Passerelle qui vise à favoriser la découverte du sport par les CM1 et les CM2 tout en facilitant leur adhésion à un club. Véronique Moreira, vice-présidente du CNOSF en charge des relations avec l’Education Nationale a détaillé les modalités de la carte déjà testée dans trois CDOS en 2019, les Bouches du Rhône, l’Orne et la Vienne.

Actualités

TV - Sport en France

Héritage 2024

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Santé

Intégrité

Outil

Rapport d'activité 2018

A lire

Découverte

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC