Covid-19 - Du rôle du CNOSF au plan de la santé publique

Partagez

L’actualité sanitaire a révélé une action nécessaire du CNOSF en matière de santé publique. Par le biais de sa commission médicale, le CNOSF a notamment agi auprès des fédérations mais aussi initié un travail de recherche spécifique avec la Société Française de Médecine de l’Exercice et du Sport.

Auprès des fédérations : élaboration d’un questionnaire d’aptitude à l’activité physique post-confinement

Dans le cadre de l’appui aux fédérations mis en place par le CNOSF depuis le début de la crise sanitaire liée au COVID-19, la commission médicale a élaboré un questionnaire d’aptitude à la reprise de l’activité physique et sportive post confinement.

En complément des guides publiés par le ministère des sports, cet auto-questionnaire permet aux pratiquants licenciés, sur la base du volontariat, de les orienter vers une consultation médicale avant toute reprise d’une activité physique et sportive s’ils présentent un certain nombre de facteurs de risque.

Le questionnaire, qui s’adresse aux sportifs licenciés amateurs, constitue une aide à la décision et non une obligation. Chaque fédération est libre de le diffuser auprès de ses pratiquants licenciés et de l’accompagner d’une attestation à remettre à la fédération ou au club avant toute reprise.

Il ne se substitue en aucun cas au « QS-SPORT » inscrit dans le code du sport et dont le renseignement est obligatoire dans le cadre du renouvellement de la licence.

Lancement d’une étude de médecine sur le thème Sport-Santé-Confinement-COVID-19

En raison des risques liés à la réduction de la pratique d’activité physique et sportive et la majoration de la sédentarité lors de la période de confinement, la commission médicale du CNOSF et la Société Française de Médecine de l’Exercice et du Sport (SFMES) ont souhaité mener un travail de recherche médicale.

Sous l’égide et le financement du CNOSF, une étude de médecine réalisée par les CHU de Strasbourg et de Toulouse et le CH de Perpignan a été lancée au début du mois de juin.

Cette étude vise à évaluer l’évolution des modalités de pratique d’une activité physique et sportive, de la sédentarité, de l’anxiété et du sommeil dans les suites de la période de confinement imposé par la pandémie de COVID-19 chez des patients porteurs d’une pathologie chronique et chez des sujets sains sportifs.

Les résultats de l’étude seront connus dans quelques semaines. De plus, ce travail réalisé par des internes en médecine débouchera sur plusieurs thèses programmées à partir du mois d’octobre.

Actualités | Commission médicale

Solidarité

Incontournable

Rapport d'activité 2019

COVID-19

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Santé

Intégrité

Outil

A lire

Découverte

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC