Interview d'Ophélie David : cheffe de mission de la délégation française des JOJ d’hiver de 2020

Partagez

Ophélie David débute sa carrière sportive avec le ski alpin à toute juste 18 ans puis elle poursuivra avec le ski cross ou elle participera à 3 Jeux Olympiques Vancouver 2010, Sotchi en 2014 et Pyeongchang en 2018. Elle mettra au profit cette belle carrière sportive notamment olympique en devenant cheffe de mission de la délégation française des derniers JOJ d’hiver de Lausanne en 2020.


Vous avez été cheffe de mission de la délégation française pour les JOJ de Lausanne 2020. Comment avez-vous vécu cette expérience ?
Ophélie David : Être cheffe de missions sur des JOJ c’est fantastique ! La taille de l’événement rend l’expérience humaine plus facile pour être en contact de tous les athlètes. C’est aussi géographiquement plus simple en comparaison avec les Jeux Olympiques qui sont une grosse machine où l’on peut parfois être vite noyé dans l’organisation et les protocoles. C’est aussi un laboratoire du CIO où l’on expérimente des disciplines. Il y a notamment des épreuves avec de la transversalité multi-nations où les jeunes athlètes d’une nation s’allient à d’autres nations. Les valeurs olympiques s’y déploient à merveille avec un public ultra enthousiaste et de superbes athlètes qui performent. Pour moi être la chef de file de cette équipe de France à Lausanne en 2020 c’était un cadeau extraordinaire.
C’était juste avec le covid, ça rend l’expérience encore plus incroyable car nous étions encore dans une forme d’insouciance. Je garde un très bon souvenir et surtout beaucoup d’admiration envers ces jeunes qui ont représenté avec brio la France et incarné magnifiquement les valeurs olympiques.


Quel est votre souvenir marquant de ce rôle et de cette expérience ?
Ophélie David : J’ai adoré défiler car en tant qu’athlète je n’ai pas eu l’occasion de le faire beaucoup. Ma discipline étant à la fin de la quinzaine olympique je ne suis pas à la cérémonie d’ouverture donc j’ai adoré défiler cette fois-ci et prendre l’énergie positive de ce moment avec le sourire sur les visages de nos athlètes.
Un autre souvenir marquant a été le petit hymne que l’on s’amusait à chanter sur le toit de l’immeuble du village olympique. J’ai adoré ce côté bonne enfant et cette ambiance générale positive. Autre exemple, c’est lorsque nous allions applaudir nos médaillés du jour quasiment tous les jours, c’était la folie.
Je choisirais ces deux moments car choisir un moment sportif serait un peu injuste par rapport à toutes les performances de cette édition. Tous nos athlètes se sont surpassés donc je n’ai pas envie d’en mettre un plus qu’un autre en avant.

Si vous pouviez décrire les JOJ en quelques mots, lesquels seraient-ils ?
Ophélie David : En quelques mots les JOJ sont l’essence même de l’olympisme grâce aux valeurs qui y sont représentés comme l’enthousiasme, la jeunesse, l’avenir, la fraternité et beaucoup d’espoir. C’est d’autant plus important dans de périodes troublé et un peu chaotique. Je trouve que les JOJ sont porteurs de messages essentiels et très réconfortants.

Quel message souhaitez-vous faire passer à la délégation française présente aux prochains JOJ, qui se tiendront en janvier prochain à Gangwon, en Corée ?
Ophélie David : Je dirais à la délégation de Gangwon ce que j’ai dit à la délégation de Lausanne à savoir qu’ils sont là car ils ont beaucoup travaillé car ils ont du talent, qu’ils sont tous exceptionnels et unique. Je leur dirais qu’ils ont la chance d’être habité par une passion qui les fait aller plus loin, plus haut et plus fort.
Enfin je leur dirais de vivre cet événement à fond, de profiter, d’ouvrir grands leurs yeux et leurs bras, et de vivre à 100 %. Les résultats viendront ou pas : c’est souvent une question de temps. Si ce n’est pas le moment ce n’est pas grave c’est de toute façon une expérience exceptionnelle qui s’offre à eux donc qu’ils saisissent leur chance.

Multiple médaillée mondiale de ski cross, double Olympienne, cheffe de mission de la délégation française... où en êtes-vous aujourd’hui ?
Ophélie David : Après une très belle carrière en ski cross qui m’a fait vivre des émotions extraordinaires et avoir représenté la France trois fois aux Jeux Olympiques (je considère quand même avoir fait Pyeongchang même si je n’ai pas pu prendre le départ), j’ai la chance de partager ma passion l’hiver car j’enseigne le ski. Je suis également commentatrice sur Eurosport et je vais être consultante pour France télévision lors des Jeux Paralympiques. C’est très agréable de pouvoir parler sport à la télé et partager ma passion.
Toujours dans l’idée de partage je donne des conférences et je suis éditrice d’un magazine gratuit en montagne. Cela me permet de montrer toutes les facettes et le vrai visage de nos montagnes, montrer le savoir-faire et le savoir-vivre de nos villages et la richesse de nos magnifiques alpes. Cette expérience olympique me sert au quotidien dans mes différentes casquettes.

Actualités | JOJ Gangwon 2024

Paris 2024 : la délégation française

Recrutements et appels d'offres

Retrouvez toutes les offres d'emploi et appels d'offres du CNOSF.

Mission Eco'Sportive

Vie de l'athlète

Catalogue des formations

SIGNAL-SPORTS

Veille Observatoire du sport fédéral

Guide "Sport et mobilités"

Centre de ressources

Jeunesse

A ne pas rater !

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Santé

Outil

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  • Accor Live Limitless
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  • Le Coq Sportif
  •  LVMH
  •  Orange
  •  Sanofi
  • ADP
  • AIRFRANCE
  • ArcelorMittal
  • Caisse des dépots
  • Cisco

  • FDJ
  • FDJ
  •  GL Events
  •  îledeFrance mobilités
  •  pwc