JOJ de Gangwon 2024, jour 9 : des places d’honneur et des perspectives !

Partagez

Luca Mérimée Mantovani a pris la quatrième place en snowboard big air, tandis que le duo de danse sur glace Ambre Perrier-Gianesini - Samuel Blanc-Klaperman est en tête à l’issue de la danse rythmique. Les filles du hockey sur glace sont en revanche éliminées.

Snowboard : Luca Mérimée Mantovani 4e du big air

« C’est la médaille en chocolat ! » Luca Mérimée Mantovani faisait contre mauvaise fortune, bon cœur à l’issue d’une finale du big air dont il a pris la 4e place. Son premier run « est posé, le score correct », commente t-il (76.00, au contact du podium). Si le deuxième est en-dessous (48.50), il n’a néanmoins rien de rédhibitoire dans cette finale où la hiérarchie s’établit au cumul des deux meilleurs scores. « Sur le troisième run, je joue toujours le podium mais j’ai fait des erreurs dans mes tricks », erreurs sanctionnées d’un 31.50 sans appel. Noté 124.50, il termine la compétition au pied de la « boîte », trois rangs devant son compère Romain Allemand.

« La finale ne s’est pas très bien passée » pour le médaillé de bronze du slopestyle. « Je n’ai pas réussi tout ce que je voulais, je suis tombé sur mes deux premiers runs et ça me coûte peut-être le podium. » Il est d’autant plus en droit de le penser qu’après ces deux passages notés 23.75 et 24.50, il dégaine à son troisième essai le meilleur run de la journée, tous concurrents confondus (94.75) ! « Je suis content de finir sur une bonne note, même si je reste un peu déçu. Mais j’ai kiffé cette compétition dans son ensemble. » Luca confirme : « Par rapport au FOJE, tout est encore plus grand, plus… « réel » dans la comparaison avec les Jeux Olympiques, on s’y croirait encore plus. En plus, me concernant, les Jeux de 2018 m’avaient beaucoup marqué. Comme on est tout près des sites, ce sont les mêmes paysages, les mêmes couleurs... J’ai eu l’impression de faire un mini PyeongChang 2024 ! »

Le chef d’équipe et entraîneur des deux garçons, Mathieu Siboni, se montrait lui aussi satisfait de la compétition livrée par ses athlètes en Corée du Sud : « Je suis très content de mes riders. Ça y est, on a des supers jeunes qui sont vraiment dans la compétition maintenant, qui apparaissent dans les hauts de tableau avec régularité : deux médailles au FOJE l’an passé (or en big air pour Romain, bronze pour Luca en slopestyle, ndlr), ici une médaille et une quatrième place… Le travail paye et ça fait du bien à notre sport. »

©2024 - IOC / Wander Roberto - All Rights Reserved. In partnership with ANOC.

Patinage artistique : Ambre Perrier-Gianesini et Samuel Blanc-Klaperman en tête en danse sur glace

Belle journée pour les Bleus sur la patinoire du Palais des glaces de Gangneung. Un même constat, d’abord : « C’est la première fois qu’on fait un aussi gros évènement, il y a beaucoup de monde », souffle Ambre Perrier-Gianesini, engagée en danse sur glace au côté de Samuel Blanc-Klaperman. « C’est une grande première pour moi, un public aussi nombreux, c’est très impressionnant », confirme Eve Dubecq, qui concourrait en patinage artistique, en individuel.

Pour autant, tous ont su s’accommoder du paramètre et en prendre la mesure. « Au début j’étais très stressée, mais une fois sur la glace c’est parti, le stress s’en va. C’est génial ! » se réjouit Ambre. « Je me suis senti bien sur la glace, abonde son partenaire Samuel. J’ai essayé de m’amuser au maximum, et je ne me sentais presque pas fatigué à la fin. »

« Ce n’est pas qu’un thème : ce sont des émotions, des sentiments »

Le feeling des récents champions de France juniors se traduit dans leur patinage, au rythme de deux morceaux des Pointer Sisters, « I need you » et « I’m so excited »… ainsi que dans la notation des juges, puisqu’ils occupent la première place après la danse rythmique (62.39, notation technique 34.42, score des composantes 27.97). Ils devancent les Américains Olivia Ilin et Dylan Cain (57.46) et les Sud-Coréens Jinny Kim et Namu Lee (56.58). Quatrièmes, les Canadiens Audra Gans et Michaël Boutsan émargent à 52.99. Parfaitement entré dans sa compétition, le duo peut à présent se tourner vers la danse libre, mardi. Sans perdre de vue son objectif : « Y performer au maximum et se donner à fond pour montrer ce qu’on veut faire ressortir de notre patinage, appuie Ambre. Parce que ce n’est pas qu’un thème : ce sont des émotions. Cela fait un an qu’on bosse cette danse dans le but de faire ressentir aux gens des sentiments. »

Si Eve est plus loin dans la hiérarchie individuelle à l’issue du programme court (13e), elle reste en course à mi-parcours pour le top 10, elle qui avait terminé 9e du FOJE il y a un an. Sa note : 47.69 (technique 27.07 et composantes 21.62, moins une déduction d’un point). « J’ai bien géré cette présence du public, ça ne m’a pas perturbé une fois lancée. Je me suis très bien sentie dans le milieu, bien ancrée dans la glace. » Et comme ses camarades de la danse rythmique, elle se projette sur le programme libre, mardi, « sans me mettre de stress, juste rester concentrée sur mes sensations ».

©2024 - IOC / Luiza Moraes - All Rights Reserved. In partnership with ANOC.

Hockey sur glace : fin de compétition pour les Bleues

Il n’y aura pas de demi-finales pour les Françaises en hockey sur glace. Défaites par la Suisse lors de leur premier match de poule (0-2), les Bleues se sont cette fois inclinées face à l’Allemagne (0-4). Les réalisations de Zoe Wintgen (14'), Hanna Weichenhain (19'), Mathilda Heine (27') et Sandra Mayr (30') signifient la fin de compétition pour les tricolores qui, fortes d’un meilleur goal-average que la Norvège, troisième de l’autre poule, terminent 5e de ces JOJ.

« On a tout donné, on s’est battues, témoigne Clémence Boudin, la capitaine. On apprend de ces matchs, on apprend à gérer nos émotions, à gérer la pression d’un match à gros enjeux. Il faut accepter cette défaite et continuer, avec l’objectif de se qualifier pour les Jeux Olympiques en 2026 ou 2030. »

JOJ Gangwon 2024

Paris 2024 : la délégation française

Recrutements et appels d'offres

Retrouvez toutes les offres d'emploi et appels d'offres du CNOSF.

Mission Eco'Sportive

Vie de l'athlète

Catalogue des formations

SIGNAL-SPORTS

Veille Observatoire du sport fédéral

Guide "Sport et mobilités"

Centre de ressources

Jeunesse

A ne pas rater !

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Santé

Outil

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  • Accor Live Limitless
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  • Le Coq Sportif
  •  LVMH
  •  Orange
  •  Sanofi
  • ADP
  • AIRFRANCE
  • ArcelorMittal
  • Caisse des dépots
  • Cisco

  • FDJ
  • FDJ
  •  GL Events
  •  îledeFrance mobilités
  •  pwc