JOJ de Gangwon 2024, jour 10 : les Bleus ont joué placé

Annette Coupat - ©CNOSF/KMSP
Partagez

Trois Tops 10 (Annette Coupat et Quentin Lespine en ski de fond, Romane Baud en combiné nordique) sont venus ponctuer une 10e journée à Gangwon riche en places d’honneur.

Ski de fond : Annette Coupat 7e du sprint

Pas de finales pour les tricolores en cette première journée de ski de fond, un sprint skating. Il s’en est fallu de peu toutefois, puisque Annette Coupat, sortie victorieuse de son quart de finale, a ensuite pris la troisième place de sa demie (3’39’’12), devancée au sprint par la Suédoise Elsa Taenglander, future médaillée d’or, et la Tchèque Katerina Duskova. Mais en raison d’une demie courue moins vite que la suivante, Annette est la première non-qualifiée en finale, et termine donc 7e de la compétition. Agathe Margreither et Lina Levet s’étaient arrêtées en quarts de finale, pour un classement final de 14e et 21e de ce sprint.

Du côté des garçons, Quentin Lespine (2e de son quart) et Gaspard Cottaz (3e du sien et repêché) se sont également qualifiés pour les demi-finales, dont ils ont ensuite pris respectivement la 5e et 6e place à l’emballage final, se traduisant par des 9e et 12e places au classement de l’épreuve. Sorti en quarts, Johan Calandry est 21e.

« Ça allait vite, les concurrents attaquaient fort et les Français ont parfois un petit peu subi les « coups », analysait l’entraîneur en chef Sébastien Mouchet. Mais ils ont le ski, il ne manquait pas grand-chose pour que ça passe en finales. Ce n’est pas passé loin mais c’est pour la plupart d’entre eux une première expérience internationale. Ils apprennent. »

Romane Baud - ©CNOSF/KMSP

Combiné nordique : Romane Baud dans le grand huit

Romane Baud a pris la huitième place de l’épreuve individuelle. Forte d’une 6e place du concours de saut à ski (94,5 m), la vice-championne de France toutes catégories 2022 a ensuite défendu sa place dans le top 10 (12e sur le 4 km en skis, 10’53’’7) pour s’arroger le 8e rang final. « Je suis plutôt satisfaite de ma journée, jugeait-elle à l’arrivée. J’ai plutôt fait un bon saut et une super course, d’autant que la piste était vraiment dure, on enchaînait des vraies bosses. En arrivant ici, je n’avais pas vraiment d’objectifs définis, ne sachant pas trop où me placer par rapport à des concurrentes, Américaines, Japonaises… qu’on n’a pas l’habitude de croiser à l’année. Mais après le saut j’avais très envie de rester dans le top 10. C’est cool d’y être parvenue. »

Derrière, Marion Droz Vincent termine 12e, avec un saut à 86,5 m et le 11e temps de ski (10’48’’3). « Oui, le ski de fond était super bien, déclarait-elle à l’arrivée. Après, le saut c’était un peu plus compliqué… même si ce n’est pas ce que dit mon coach ! Mais vraiment, très satisfaite de ma course. C’était dur parce que les filles skiaient vite mais j’ai assez bien géré. »

Dans l’épreuve masculine, Luc Balland et Lubin Martin se suivent au classement (16e et 17e)… tout en ayant vécu une journée bien différente. Pointé 12e à mi-épreuve avec un bond à 95,5 m, Luc a ensuite rétrogradé lors du 6 km (21e). A l’opposé, Lubin n’était que 22e après le saut (88,5 m) mais a fini en trombe puisqu’il s’octroie le meilleur temps sur les skis (12’46’’6, avec près d’une demi-minute de marge sur le deuxième meilleur temps) ! « Le saut a été un peu compliqué, ce n’était pas ma journée, confirme Lubin. J’avais sorti des meilleurs sauts à l’entraînement hier. Mais un bon temps de ski, ça met de bonne humeur ! » Et pousse à se tourner vers le relais mixte, mercredi : « Par équipes on peut faire un bon truc avec les copains et les copines. »

Gianni Motilla-Roggia - ©OIS/Chloe Knott

Patinage artistique : Gianni Motilla-Roggia finit sur une bonne note

Au son des morceaux « Bad news » et « Heart cry », de Drehz, Gianni Motilla-Roggia est remonté de deux rangs dans la hiérarchie à l’issue d’un programme libre individuel noté 104.47 par les juges (technique 53.09 et composantes 51.38). Il achève ainsi sa compétition en 15e position, avec une note au cumulé de 156.26.

JOJ Gangwon 2024

Paris 2024 : la délégation française

Recrutements et appels d'offres

Retrouvez toutes les offres d'emploi et appels d'offres du CNOSF.

Mission Eco'Sportive

Vie de l'athlète

Catalogue des formations

SIGNAL-SPORTS

Veille Observatoire du sport fédéral

Guide "Sport et mobilités"

Centre de ressources

Jeunesse

A ne pas rater !

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Santé

Outil

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  • Accor Live Limitless
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  • Le Coq Sportif
  •  LVMH
  •  Orange
  •  Sanofi
  • ADP
  • AIRFRANCE
  • ArcelorMittal
  • Caisse des dépots
  • Cisco

  • FDJ
  • FDJ
  •  GL Events
  •  îledeFrance mobilités
  •  pwc