Hockey-sur-glace : Epreuves

Partagez

Épreuves

Différences entre le Championnat du Monde de l'IIHF et les Jeux Olympiques d'Hiver :

Le Championnat du Monde de l'IIHF est divisé en quatre poules - A, B, C et D. Seule une équipe disputant le Championnat du Monde de l'IIHF (Poule A) peut devenir Championne du Monde IIHF. Le Championnat du Monde IIHF est disputé par 16 équipes.

Changements intervenus depuis les Jeux Olympiques d'Hiver de Salt Lake City 2002 :

Le nombre d'équipes disputant la compétition masculine est passé de 14 à 12. Le format de la compétition était auparavant de deux groupes (A et B) de 4 équipes pour la phase préliminaire, et deux groupes (C et D) de 4 équipes chacun pour la phase finale et les séries éliminatoires (quarts de finale, demi-finales, finale et finale pour la troisième place).

Patinoire et équipement

Pour la compétition olympique, la patinoire fait entre 60 et 61 mètres de long pour 29 à 30 mètres de large. Le palet est en caoutchouc vulcanisé ou tout autre matériel approuvé par l'IIHF et en principe de couleur noire.
Les dimensions du palet ne doivent pas dépasser :
• diamètre : 7,62 cm
• épaisseur : 2,54 cm
• poids : 156 à 170 grammes
Un logo peut être imprimé sur chaque face du palet mais son diamètre ne doit pas être supérieur à 4,50 cm ; il ne pourra en aucun cas occuper plus de 35% de la surface du palet.

Tournoi olympique

Chaque équipe est composée de 20 joueurs et 3 gardiens de but, pour un total de 23 joueurs sur la feuille de match dans le tournoi masculin, et de 18 joueuses et deux gardiens de but, pour un total de 20 joueuses sur la feuille de match dans le tournoi féminin.

Le tournoi olympique comprend deux phases. Durant la première (tour préliminaire), les équipes sont divisées en deux groupes de six pour les hommes, et en deux groupes de quatre pour les femmes. Chaque équipe joue contre les autres équipes de son groupe, après quoi on les classe toutes en fonction des scores obtenus. Les quatre meilleures de chaque groupe ont accès à la seconde phase (éliminatoire quarts de finale, demi-finales, finale et finale pour la troisième place), où l'élimination est directe : l'équipe qui remporte tous les matchs se voit attribuer la médaille d'or.

Classement lors du tour préliminaire :

Pour chaque match, les points sont attribués de la manière suivante :
• deux points pour une victoire ;
• point pour un match nul ;
• zéro point pour une défaite.
Le classement est déterminé par le nombre dep oints obtenu par chaque équipe à l'issue de tous les matches disputés dans leur groupe respectif. Si deux ou plusieurs équipes ont marqué le même nombre de points dans un groupe, les équipes seront classées conformément à la Loi 610 de l'IIHF.

Lors du tour préliminaire, les équipes à égalité seront classées :

1. suivant le nombre de points obtenus lors des rencontres jouées entre les équipes à égalité.
En cas d'égalité,
2. suivant la différence de buts des rencontres jouées entre les équipes à égalité.
En cas d'égalité,
3. suivant le nombre de buts inscrits lors des rencontres jouées entre les équipes à égalité.
En cas d'égalité,
4. suivant la différence de buts sur tous les matches joués dans le groupe.
En cas d'égalité,
5. suivant le nombre de buts inscrits lors de tous les matches joués dans le groupe.
Si l'égalité persiste, elle sera annulée par une compétition de tirs au but ou par tirage au sort si les deux équipes en sont d'accord. Si une situation d'égalité parfaite se présente entre les deux équipes disputant le tout dernier match d'un groupe, la partie sera prolongée en appliquant le même règlement que pour les séries éliminatoires

Phase éliminatoire

Dans toutes les séries éliminatoires, où il doit y avoir un vainqueur, si, à la fin des trois tiers temps, le résultat est nul, on jouera une prolongation de 10 minutes en appliquant le principe de la «mort subite», l'équipe qui marque le premier but de cette période de prolongation étant déclarée vainqueur, sauf pour ce qui concerne la finale pour la médaille d'or, où la prolongation sera de 20 minutes, toujours selon le principe de la «mort subite». Si aucun but n'est marqué durant cette prolongation, on procèdera à l'épreuve des tirs au but. Cinq joueurs de chaque camp tirent un penalty et l'équipe qui a marqué le plus de buts sur les cinq tirs l'emporte. S'il y a toujours égalité, un joueur de chaque camp tire un penalty pour déterminer le vainqueur. Ce processus continue jusqu'à ce que l'égalité soit rompue.

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC