Émilie Andeol est attendue...

Interview
Partagez

Vice-championne d'Europe en individuelle (+78 kg) et par équipes l'an passé, 5ème aux championnats du monde, Émilie Andéol sort d'une très belle saison dans laquelle elle a su s'imposer au plus haut-niveau. Pour ses deuxièmes championnats d'Europe, Lucie ne vient plus en découverte. Elle vise le titre...

Comment te sens-tu avant ce championnat d'Europe ?
Je me sens bien, j'ai mis tout ce qu'il fallait mettre en place avant pour bien me sentir le Jour-J.

Ton objectif cette année ?
Faire mieux que l'année dernière !... donc aller chercher le titre. On ne va pas se mentir, l'année dernière, on m'attendait un peu, mais pas vraiment. Là je pense qu'on m'attend quand même. Les autres judokates savent vraiment de quoi je suis capable. Maintenant on se connait bien parce qu'on se prend souvent sur le circuit. Donc je ne peux plus dire que je suis la petite nouvelle qui va mettre son empreinte. Je pense que ça va être plus difficile que l'année dernière, mais je vais répondre présente ce jour là et j'espère aller chercher le titre cette année.

tu vas être attendue, tu attends qui ?
La Slovène, c'est sûr que si on se prend, le combat va être dur. Les deux Allemandes montent bien. Konig, qui revient au niveau qui était le sien avant sa pause de l'an dernier, et Klauss commence à bien monter et qui fait de belles performances cette année.

Rio, c'est dans un coin de ta tête ?
Ah oui, tout à fait. Je ne perds pas l'objectif, c'est Rio. Ça commence là et après sur tous les tournois qui vont suivre. Il faut que je me place et que je sois dans les 14 premières. Si Rio était demain, ce serait bon, mais bon, c'est quand même loin, et on ne sais pas ce qui peut arriver dans les deux ans à venir, donc c'est à moi de mettre toutes les chances de mon côté.

L'ambiance dans le groupe ?
Super bonne ! Avec les filles, on sort de 10 jours en stage international dans un cadre magnifique, il faisait chaud, mais ce n'est pas grave, c'était quand même super. Nous avons de bonnes oppositions avec les Allemandes, Slovènes, Brésiliennes qui étaient là... Ca c'est très bien passé entre nous et c'était parfait pour nous préparer pour les championnats d'Europe et du monde. Et avec les garçons, il a aussi une ambiance magnifique

Emilie ANDEOL | Judo

Olympic Channel (en Français !

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC