Bronze mondial en relais

Médaille
Les 4 relayeurs tricolores - ©FF athlétisme
Partagez

Le 4x200 m masculin a ouvert le compteur à médailles de l’équipe de France, samedi soir à Nassau (Bahamas), en prenant la 3ème place de la finale. Cerise sur le gâteau, les Bleus, en 1'20''66, ont battu le record d’Europe dans une course marquée par le record du monde de la Jamaïque en 1'18''63. Huitième place pour le 4x100 m féminin, qui décroche son billet pour les Mondiaux 2015.

Il n’y a rien de pire qu’un ascenseur émotionnel. Sauf quand il va de la peine au bonheur. C’est par ces deux sentiments que sont passés, à quelques secondes d’intervalle, les relayeurs tricolores du 4x200 m samedi soir, dans l’ambiance surchauffée du stade Robinson de Nassau. D’abord, la déception de s’être fait souffler la 3ème place sur la ligne, lorsque cet exceptionnel finisseur qu’est Wallace Spearmon (USA) doubla dans les tout derniers mètres le jeune Ken Romain, pour le devancer d’une poignée de centièmes. Puis l’immense joie lorsque, quelques minutes après avoir affiché le classement, le panneau électronique afficha des résultats corrigés. Les États-Unis étaient disqualifiés, suite à un 2ème passage hors zone. Les Français, qui peinaient quelques secondes plus tôt à esquisser un sourire sous l’œil des photographes, devenaient euphoriques. Yannick Fonsat esquissait quelques pas de danse, avant de rejoindre avec ses coéquipiers le podium.

Les Français ont réalisé le coup parfait, en décrochant la médaille de bronze en 1'20''66 derrière la Jamaïque et la surprise du jour, Saint-Kitts-et-Nevis (1'20''51). Un chrono qui permet aux Bleus d’effacer le record d’Europe, détenu depuis 1983 par l’Italie. Loin devant, les « Jaunes et verts » de Warren Weir et Yohan Blake ont, eux, amélioré de 5 centièmes, en 1'18''63, le record du monde, qui était la propriété du Santa Monica Track Club depuis 1994.

L’encadrement français avait prévenu ses sprinteurs depuis longtemps : le 4x200 m est une des épreuves les plus piégeuses, en raison de passages difficiles à appréhender. Impossible de partir comme sur un 4x100 m, sous peine de ne jamais être rattrapé par son coéquipier. Mais en même temps, il faut bien se lancer. Cinq des seize équipes en lice n’ont pas réussi à résoudre cette équation et ont été disqualifiées. Les Bleus, Christophe Lemaitre, Yannick Fonsat, Ben Bassaw et Ken Romain, eux, ont préféré sagement assurer, après avoir fait le boulot en séries malgré le couloir 1 (1'21''45).

Les Bleues (Eloyse Lesueur, Céline Distel-bonnet, Emilie Gaydu et Stella Akakpo), elles, ont assuré l’essentiel en se qualifiant au temps pour les Mondiaux grâce à leurs 43''35. Des passages plus compliqués en finale ne leur ont malheureusement pas permis de s’immiscer dans la course au podium. Elles terminent 8èmes en 43''76, dans une course remportée par les Etats-Unis en 41''88.

Source : Site de la FF athlétisme

Christophe LEMAITRE | Eloyse LESUEUR | Athlétisme | L'actu des Bleus... | Actualités

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC