Témoignages de champions

Partagez

Témoignages et conseils des champions d'aujourd'hui pour la future génération qui débutent les Jeux Olympiques de la Jeunesse le 12 février à Lillehammer...

Alexis Pinturault, médaillé de bronze du slalom géant en ski alpin aux JO 2014 à Sotchi

Mon meilleur souvenir olympique :
« Mon meilleur souvenir restera ma médaille de bronze remportée lors du slalom géant aux JO de Sotchi avec Steve Missilier (médaillé d’argent) même si le reste de l‘événement est aussi quelque chose de très particulier que l’on ne peut vivre que quelques fois dans une carrière. »

Mon conseil :
« Que tous les athlètes en profitent à fond et surtout qu’ils ne se posent pas de questions ! Qu’ils vivent l’événement sans oublier pourquoi ils y sont : tout donner et se faire plaisir ! »

Jean-Frédéric Chapuis, champion Olympique en skicross aux JO 2014 à Sotchi

Mon meilleur souvenir olympique :
« C’est aux JO de Sotchi, lorsque j'ai passé la ligne d'arrivée en tête avec mes deux coéquipiers et amis (Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol). Tous les 3 sur un même podium, avec en plus cette atmosphère si spéciale des Jeux Olympiques! C'est un rêve d'enfance qui se réalise. »


Mon conseil :
« Profitez de chaque instant pour avoir des souvenirs inoubliables et donner le maximum pour qu'à la fin, quel que soit votre résultat, vous n'ayez aucun regret ! Bons Jeux et vive l'équipe de France olympique ! »

Marie Dorin-Habert, médaillée de bronze en sprint et d’argent en relais en 2010 aux JO de Vancouver

Mon meilleur souvenir :
«Les cérémonies d'ouverture et de fermeture, l’ambiance et les échanges avec les différentes disciplines. »

Mon conseil :

«Profitez de chaque moment ! Pensez au jeu plutôt qu’à l'enjeu !! »

Paul-Henri De le Rue, médaillé de bronze en snowboardcross aux JO 2006 à Turin

Mon meilleur souvenir olympique :
« Juste avant mon run de 1/8 de finales des Jeux de Turin en 2006,mon frère Xavier s'est fait éliminer alors qu'il était favori. Mon rêve de faire un podium avec lui s'est alors subitement effondré, d'autant que jusque-là, c'est lui qui m'avait ouvert la voie. En plein désarrois, j'ai alors compris que cette émotion me faisait perdre de vue un objectif tout aussi important : Mon podium !


Je me suis alors rendu compte que si j'arrivais jusqu'à ce podium, ça serait enfin mon tour de lui montrer la voie. Cette médaille de bronze est pour moi le passage à l'âge adulte pour cette raison et bien d'autres. Je n'oublierai jamais les émotions incroyables que j'ai pu vivre cette journée-là !
»

Mon conseil :
« Donnez tout ! Soyez boulimiques ! N'en perdez pas une miette ! Vivez vos rêves à fond ! Le temps passe tellement vite... »

Marie Martinod, médaillée d’argent en ski acrobatique halpipe aux JO 2014 à Sotchi

Mon meilleur souvenir olympique :

« C’est le sentiment unique de pleine exploitation de mes capacités au moment de prendre le départ. La sensation d’être prête au bon moment, d’avoir travaillé dur, de n'avoir rien lâché tout au long de ma préparation, de n'avoir rien laissé au hasard. Pouvoir atténuer le "stress" inéluctable en de telles circonstances, par la confiance acquise au fur et à mesure des entraînements. Le fait de se savoir prêt le jour J est une grande réussite sur soi-même et c’est un énorme kiffe !»

Mon conseil :
"Soyez prêts mentalement à devoir donner le meilleur de vous-même physiquement ! Tout le reste : les médias, les adversaires, les enjeux, c’est du décor ! Il n'y aura que vous face à vous-même ! "

Pierre Vaultier, champion Olympique de snowboardcross aux JO 2014 à Sotchi

Mon meilleur souvenir olympique :
«Sans aucun doute le moment où je passe la ligne d’arrivée à Sotchi devant les autres ! C’est un instant si intense que les mots ne sont pas assez forts pour le décrire. Et tout cela grâce à la grandeur des Jeux et l’importance que notre société leur donne. Les Jeux, ce n’est pas une compétition comme les autres, mais la compétition où les émotions sont décuplées, les bonnes comme les mauvaises.»

Mon conseil :
«Les enjeux sont si grands que parfois on en oublie l’essence même de notre sport. Chacun y va pour gagner, mais la plupart vont perdre. Gagnant ou perdant, il faut garder la passion de son sport avant tout et se servir des jeux comme d’une expérience de vie. Il y a tant de choses à apprécier dans ces moments qu’il serait dommage de ne pas les vivre à fond. Et l’important est d’en sortir grandi !»

Simon Fourcade, participations aux JO en 2006, 2010 et 2014

Mon meilleur souvenir olympique :
« Le podium du 50km en ski de fond lors de la cérémonie de clôture des JO de Sotchi 2014 ! Trois Russes aux 3 premières places, en Russie, dans un stade chauffé à blanc par une cérémonie de clôture époustouflante… Je vous laisse imaginer l’ambiance ! »


Mon conseil :
« Allez à ces JOJ avec de l’ambition! Profitez de cet évènement fabuleux que va offrir ce magnifique rassemblement mais de ne vous laisser pas trop distraire par cette ambiance magique qui peut quelques fois vous éloigner de vos objectifs. Bons JOJ à tous ! »

Le journal des Bleus

TV

Expérimentation

Pour les départements de l'Orne, de la Vienne et des Bouches-du-Rhône

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC