La lutte au premier plan

Justine Vigouroux, porte-drapeau des Bleuets
Partagez

Alors même qu'il s'agit de la toute première apparition de la lutte au programme d'un FOJE, c'est bien ce sport qui aura l'honneur de mener la délégation française lors de cette édition estivale de Bakou.

En effet, lors du rassemblement de la délégation, vendredi 19 juillet, dans l'enceinte de l'INSEP, le traditionnel suspense autour du porte-drapeau a pris fin. Au terme d'une séance d'information générale, notamment marquée par un message inspirant et motivant de Tony Estanguet, président du COJOP Paris 2024, à destination de la "Génération 2024", la jeune lutteuse Justine Vigouroux a été appelée sur l'estrade pour recevoir le drapeau tricolore. C'est elle qui, quelques jours plus tôt, avait été désignée porte-drapeau des Bleuets pour Bakou 2019, succédant ainsi à Clément Bidard, le nageur chef de file de la dernière édition, à Györ. C'est d'ailleurs par le biais d'une petite vidéo, symbole de la passation, que celui-ci s'est adressé à sa successeur, tout en adressant un mot d'encouragement plus global au reste des troupes.

En écho au choix de l’Azerbaïdjan d'intégrer la lutte au menu sportif de son édition 2019, la lutteuse, déjà sélectionnée à l'automne dernier pour les Jeux olympiques de la jeunesse de Buenos Aires, aura donc l'honneur de représenter sa discipline en tête de la délégation française.

Premières impressions de Justine Vigouroux

Le Journal des Bleus

TV

Expérimentation

Pour les départements de l'Orne, de la Vienne et des Bouches-du-Rhône

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC