Bakou 2019 - Le grand boom !

Partagez

L'euphorie du jeudi et de l'or retombée, un vendredi rempli d'ambitions et d'opportunités tendait les bras aux Bleuets. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la joie de la veille a été multipliée, décuplée. C'est un jour exceptionnel pour la délégation, avec un bilan de 10 médailles (2 or, 4 argent, 4 bronze) en quelques heures sans compter les deux qui viendront s'ajouter demain après les finales du handball et du basket féminins.

Comme les jours précédents, les premières épreuves avaient lieu sur les tatamis de la Haydar Aliyev Arena. Côté français, pas moins de 5 engagés et autant de raisons de croire aux médailles. A la mi-journée, malgré les défaites précoces de Liz Ngelebeya (+70kg) et Mathias Anglionin (+90kg) et grâce au jeu des repêchages, tous les 5 avaient encore une chance de monter sur un podium, et ils ne se sont pas fait prier. Arnaud Aregba (-81kg) a ouvert le feu d'artifice en raflant l'or de sa catégorie, faisant retentir la 2e Marseillaise de la semaine dans Bakou. Et c'est Kenny Liveze (-90kg) qui l'a imité quelques minutes plus tard : au terme d'une journée convaincante, il est lui aussi parvenu à monter sur la 1ère marche du podium. Dans leur sillage, Juliette Diollot (-70kg) et Mathias Anglionin (+90kg) ont mis la main sur le bronze, s'imposant dans leur finale des repêchages. Seule Liz Ngelebeya (+70kg) échoue malheureusement de très peu, finissant 5e.

A l'athlétisme, après leur superbe soirée de la veille, c'est une équipe de France surmotivée qui alignait 5 Bleuets dans 5 finales. Les premiers frissons sont venus du sautoir, et plus précisément du triple saut avec Lesly Raffin. 3e une grande partie du concours, Lesly sort son meilleur saut au dernier essai, lui permettant de gagner une place et d'offrir une nouvelle médaille d'argent à la délégation française. Sans le savoir, Lesly venait de donner le rythme de ce vendredi soir, un rythme parfaitement suivi par Luc Le Baron sur 3 000 m. Luc, en difficulté les premiers tours, s'est finalement parfaitement replacé en tête de course, pour imiter Lesly et remporter une très belle médaille d'argent ! Non contents de ce très bon bilan du soir, les Bleuets, par l'intermédiaire de Paul Metayer, n'avaient pas dit leur dernier mot : après un superbe concours où Paul aura égalé son record personnel (2m10), il est seulement devancé par son rival italien et clôt la soirée en athlétisme en amenant une troisième médaille d'argent aux Tricolores.

A la gymnastique artistique, seul Léo Saladino, qualifié aux finales du sol et du cheval d'arçon, était en tenue aujourd'hui. Dans le coup sur ces 2 agrès à l'issue du concours par équipe, espérer le voir sur un podium semblait loin d'être irréaliste. Finalement, Léo termine 8e au cheval d'arçon et au sol. Il reste encore des chances aux gymnastes de décrocher une médaille avec les dernières finales par appareil, samedi.

Après une journée de repos et d'entraînement pour les collectifs basket et hand, ce jeudi était crucial, avec 4 demies au programme et des adversaires coriaces en perspective. L'accès en finale se mérite...
Les basketteuses, opposées à la République Tchèque, ont été à la hauteur de l'événement, parvenant à s'y hisser, avec une victoire très probante (71-48). Elles y retrouveront la Hongrie, qui a réussi à se défaire de l'équipe russe. Moins de réussite pour les garçons, battus par notre meilleur ennemi, l'Espagne. Les Ibères ont dominé la partie (63-34) et lutteront pour l'or, face à la Turquie. Les Français, eux, tenteront d'obtenir le bronze. Ce sera contre la Serbie pour une revanche du 3e match de poule que les Serbes avaient nettement remporté (90-45).

Verdict sensiblement similaire au handball... Les filles se sont défaites des Hongroises (26-24), s'ouvrant ainsi le chemin de la finale. Elles ont rendez-vous samedi avec les Néerlandaises, il s'agira donc pour les Bleues de prendre leur revanche face à celles qui les avaient dominées lors du 1er match de poule. Les garçons, pour leur part, sont tombés sur un os nommé "Mannschaft". Solides, les Allemands ont eu raison de nos Bleuets (30-25) qui viseront le bronze face au Danemark.

Auteur d'une très belle et prometteuse semaine, le rêve ultime était permis pour Océane Babel, qui disputait la demi-finale du tournoi de tennis féminin face à une Britannique. Combattante jusqu'à la fin, mais sans doute un peu usée par ses joutes répétitives, Océane a fini par céder et rendre les armes (2-6 / 2-6). Mais tout n'est pas perdu puisqu'elle jouera demain une dernière rencontre, avec potentiellement une médaille à la clé. Ce serait une belle récompense pour le tennis français.

Dernière journée de compétition au centre aquatique de Bakou et les nageurs avaient à cœur de poursuivre leur belle moisson. Appliqués et motivés, ils ont fini ce FOJE en beauté, en accrochant 3 nouvelles médailles à leur bilan, désormais définitif... Justine Delmas et Brendan Fitzpatrick, déjà respectivement en argent et en bronze sur le 200m brasse, ont tous les 2 récidivé sur le 100m brasse, avec les mêmes métaux à la clé pour l'un et l'autre. La cerise sur la gâteau, c'est la 3e place du relais garçons sur le 4x100m NL. Le quatuor composé de Brendan Fitzpatrick, Nathan Hudan, Maximilien Hugot et Lucas Peley a conclu de fort belle manière la semaine de la natation. En faisant un rapide calcul, il est important de signaler la performance de Brendan, qui, en cumulant les épreuves individuelles et collectives, repartira de Bakou avec 4 médailles de bronze dans sa valise !

Le Journal des Bleuets

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC