Denis Masseglia, président du CNOSF

Partagez

Denis Masseglia est le président du CNOSF. Il a été élu pour un mandat de quatre ans par l'Assemblée générale réunie le 19 mai 2009. Il succède à Henri Sérandour. Son mandat a été renouvelé à deux reprises, le 23 mai 2013 puis le 11 mai 2017.

Cliquer pour découvrir le parcours de Denis Masseglia

1er mandat, 2009-2013

Les Jeux un jour, l'Olympisme toujours !

Avec pour credo « Les Jeux un jour, l'Olympisme toujours », Denis Masseglia a été élu président du CNOSF mardi 19 mai. Il succédait à Henri Sérandour qui présidait l'institution depuis 1993.

Denis Masseglia a été proposé à l'Assemblée générale par le nouveau Conseil d'administration qui l'a élu au 2e tour par 28 voix contre 17 pour Jean-Luc Rougé (1er tour : Denis Masseglia 21 voix, Jean-Luc Rougé 13, Guy Drut 10, Jean-Louis Boujon 1).

Doyen du CA, le président de la Fédération française de ski Alain Méthiaz avait ensuite annoncé le choix de Denis Masseglia à l'Assemblée générale, qui lui avait alors donné la majorité absolue (389 voix pour, 92 contre, 26 abstentions).

2e mandat, 2013-2017

Faire du sport français un enjeu pour la France

Denis Masseglia a été réélu le 23 mai 2013. Le secrétariat général de l'institution avait alors été confié à Jean-Michel Brun, tandis que Jean-Jacques Mulot devenait le trésorier du CNOSF, un poste qu'il quittait en 2015, au profit de Jean-Lou Charon..

Autour d’un projet commun, élaboré par l'ensemble des parties prenantes, répondant à leurs intérêts propres et à ceux, collectifs, de la France et des Français, Denis Masseglia avait appellé à une action coordonnée, concertée et motivée par une vision en trois volets : « Projet, partage, performance ». Appelant à avoir confiance en l'avenir, Denis Masseglia a conclu en « Nous devons être prêts, demain, à proposer un projet pour faire du sport français un enjeu pour la France ».

La ministre chargée des Sports, Valérie Fourneyron, présente en fin d’Assemblée générale, avait alors réagi en souhaitant « que cette réélection donne à la collaboration historique entre l’État et le CNOSF un souffle nouveau, à l’instar de la transmission de la gestion des relations internationales au mouvement sportif »

3e mandat, 2017-2021

Faire passer la France d'une Nation de sportifs à une Nation sportive.

Autour de la candidature de Paris à l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d'été 2024, initiée par le CNOSF et le mouvement sportif avec lui, Denis Masseglia se veut, pour son troisième mandat, porteur d'une ambition renouvelée.

Élu pour un troisième mandat le 11 mai 2017, Denis Masseglia avait alors pour concurrent Isabelle Lamour et David Douillet et a obtenu 556 voix au premier tour, sur les 995 possibles.

A la suite de la désignation du président, dans un déroulé inédit posé par les nouveaux statuts de l'institution, l'Assemblée générale a par la suite élu le Conseil d'administration pour la mandature. Réuni immédiatement après sa désignation, le Conseil d'administration du CNOSF a pour sa part reconduit le secrétaire général, Jean-Michel Brun, et le trésorier, Jean-Lou Charon.

Denis Masseglia | Instances dirigeantes | Présidence

Rapport d'activité 2017

Passion

Médical

Outil

Vidéos

Découverte

Médias

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC