Nouvelle version du Médicosport-santé

Partagez

A la date du Conseil d’administration du CNOSF du 28 avril 2011, 53 fédérations ont créé de façon volontaire un Comité sport santé en leur sein. La commission médicale du CNOSF présidée par le docteur Alain Calmat leur a demandé de déterminer les disciplines, que leur fédération gère, ayant un intérêt dans un cadre de santé publique et les protocoles d’activité physique et sportive (APS) pouvant être proposés.

A ce jour, 35 d’entre elles sont présentes dans la nouvelle version du Médicosport-santé, véritable "dictionnaire médical des disciplines sportives". Il est issu d’un travail collaboratif entre les comités sport santé des fédérations et le Comité Médicosport-santé regroupant les représentants de la Commission médicale du CNOSF, les scientifiques médicaux (représentants de la Société Française de Médecine, de l’Exercice et du Sport) et les Scientifiques STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives).

Un outil en plein développement

L’espoir de voir de nouvelles fédérations s’investir dans le ¨sport santé¨ est grand d’autant plus qu’un cadre législatif existe dorénavant avec la nouvelle loi santé du 26 janvier 2016 qui reconnait l’APS, dans son article 144, comme thérapeutique non médicamenteuse. On peut prévoir un ajout d’une douzaine de nouvelles disciplines lors de la prochaine édition.

Dans un premier temps, les publics concernés ont été les personnes atteintes de pathologies métaboliques, cardio-vasculaires, de cancers, les personnes vieillissantes. Les travaux sur l’enfant et les pathologies de l’appareil locomoteur ont commencé en 2016 puis la grossesse et les pathologies psychiques en 2017. Les maladies broncho-pulmonaires sont prévues en 2018.

Le jeudi 27 avril, à l’occasion de cette présentation, une première table ronde a résumé l’intérêt de l’APS pour les nouvelles pathologies prises en charge. Cela a permis de présenter la première partie de cette nouvelle version sur les effets sur la santé des APS et leur intérêt sur les différentes pathologies.

La deuxième partie correspond aux rédactions des 35 fédérations suivant une présentation identique où sont passés en revue différents chapitres : présentation de la fédération, description de la (des) discipline (s), intérêts potentiels de la (des) discipline(s), risques et contre-indications, publics cibles pour les protocoles, objectifs thérapeutiques, adaptations et précautions, protocoles d’activité sport santé et les références bibliographiques.

Vers une dématérialisation

Ce dictionnaire a vocation à devenir un document de référence utilisé par les fédérations afin de former leurs encadrants mais aussi le monde médical et paramédical peu formé à l’intérêt des APS pour la santé.

Afin de rendre la prescription plus aisée pour le médecin généraliste, la commission médicale du CNOSF a décidé une dématérialisation du Médicosport-santé. Une deuxième table ronde a permis de présenter ce travail : un outil numérique va être mis à disposition des Editions VIDAL afin qu’elles diffusent vers les médecins généralistes des fiches numérisées qui permettront à ces derniers une prescription APS en préconisant une durée, une fréquence et une intensité en fonction de l’état de santé de la personne. Ce travail sera mené à bien dans le courant de l’année 2017 pour les 61 disciplines correspondant aux 35 fédérations présentes dans la version "avril 2017" du Médicosport-santé.

Bien sûr, ce projet est loin d’être terminé, des mises à jour régulières sont prévues notamment au niveau des fiches numérisées ce qui veut dire que le Comité Médicosport-santé de la Commission médicale du CNOSF a encore de beaux jours devant lui…

Liste des fédérations concernées :

Viennent ou vont nous rejoindre : Boxe anglaise, Savate Boxe Française, Ski nautique

Rapport annuel 2016

Billetterie

Passion

Médical

Outil

Vidéos

Découverte

Médias

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions

  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF