Denis Masseglia : « Un moment crucial pour le sport français »

Partagez

Président du Comité national olympique et sportif français, Denis Masseglia a été à l’initiative de la tenue du Congrès exceptionnel de l’institution réuni le 29 août 2018. Eclairage…

Pourquoi un congrès exceptionnel du CNOSF ?
Parce que nous sommes à un moment crucial pour le sport français, avec des travaux qui laissent espérer un nouveau modèle sportif axé sur la co-construction, la co-décision et la gouvernance partagée et que, pour réussir ce nouveau modèle, il faut un financement adapté, dont la performance est attendue, pour porter ses fruits, à l’horizon 2020/2024.

Concernant le financement justement, quelle est votre principale attente ?
Concrètement, le mouvement sportif souhaite, comme d’ailleurs un certain nombre de députés La République en marche, que l’on bénéficie enfin du déplafonnement des taxes affectées au sport pour que demain on puisse espérer faire de la France une Nation sportive.

C’est une position pour laquelle vous êtes suivi par l’ensemble du mouvement sportif…
Je pense que c’est plus qu’être suivi : c’est la base qui réclame que l’on puisse mettre sur pied une action qui conduise à avoir une forme de reconnaissance de son activité.
Quand l’État lui-même diminue ce qui était des moyens dévolus au sport et pour lesquels nous nous sommes battus pendant des années, il envoie un très mauvais signal. Et à ce titre, le plafonnement de la taxe Buffet, payée par les détenteurs de droits télévisuels pour être un acte de solidarité entre le sport professionnel et le sport amateur est sans doute le plus mauvais des signaux.

Quelle va être la suite de ce congrès exceptionnel ?
Nous avons tous été d’accord sur le principe d’une pétition nationale. Il faut donc désormais peaufiner le texte de cette pétition et l’annoncer, le 4 septembre à l’occasion d’une conférence de presse dédiée à la gouvernance, en précisant la date à partir de laquelle la pétition sera effective.
Entre le 4 septembre et la date en question, un buzz maximum sera fait via les réseaux sociaux pour annoncer la pétition nationale. Celle-ci s’adressera d’abord aux Parlementaires, puisque c’est sur eux que l’on compte pour faire modifier la Loi de finances 2019 et obtenir le déplafonnement des taxes affectées.

Actualités

Rendez-vous

Rapport d'activité 2017

Passion

Médical

Outil

Découverte

Médias

  •  Française des jeux
  •  Air France
  •  Club Med
  •  Decathlon
  •  France Télévisions
  •  BPCE
  •  Mutuelle des Sportifs
  •  Groupe VYV
  •  Lacoste
  •  MAIF
  •  RMC