Historique

Partagez

C’est en 1913 que le baron Pierre de Coubertin a conçu le Symbole Olympique composé des cinq anneaux de couleur entrelacés, officiellement présenté au congrès Olympique de Paris en juin 1914.

A partir de 1985, la création du programme marketing mondial du CIO, dénommé TOP (« The Olympic Partners »), a permis au CIO de stabiliser une situation financière fragile et, par-là même, a contribué à assurer la pérennité des Jeux Olympiques et du Mouvement Olympique.

Le CIO reverse 90% des revenus générés par le marketing des Jeux Olympiques, notamment aux Comités d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques, aux Fédérations Internationales et aux Comités Nationaux Olympiques. De fait, le sport mondial est financé en grande partie par les contributions des télévisions et des partenaires Olympiques qui ont acquis pour des montants importants le droit de pouvoir utiliser les Propriétés Olympiques.

La stabilité même du Mouvement Olympique est donc subordonnée à la capacité des Comités Nationaux Olympiques, dont le CNOSF avec l’appui de ses organes déconcentrés et de Paris 2024, à assurer une protection effective des Propriétés Olympiques et à maintenir ainsi, voire à développer leur valeur.

Pour ces différentes raisons, l’ensemble des Propriétés Olympiques jouissent en France d’une protection législative exceptionnelle, mise en œuvre par Paris 2024 et le CNOSF, en étroite collaboration avec le CIO.

Protection des marques olympiques

Solidarité

Rapport d'activité 2019

COVID-19

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Santé

Intégrité

Outil

A lire

Découverte

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC