Alice Milliat, sortie de l'ombre d'une femme de sport

Partagez

Le 8 mars 2021, le CNOSF a dvoil une uvre d'art rige en hommage Alice Milliat. Une sortie de l'ombre pour une militante de la premire heure du sport fminin. Dcouverte...

Le 3 rue de Varenne, dans le 7e arrondissement parisien, est une adresse majeure du sport fminin international longtemps reste dans lombre. Dans lombre du numro 54 dabord, devant lequel une plaque rend hommage lune de ses anciennes habitantes, Virginie Herriot, championne olympique de voile (8m) en 1928 et figure historique des sports nautiques et de la marine. Dans lombre du numro 48 galement, o vcurent en leurs temps la comtesse de Sgur et son poux Eugne.

Remis lhonneur depuis quelques annes, ce numro 3 a abrit Alice Milliat, une pionnire du sport fminin, dcisive pour le dveloppement du sport fminin et son intgration au sein du mouvement sportif international et des Jeux Olympiques, Alice Milliat bnficie en effet dun effort lgitime de mmoire qui la extraite de loubli. Si Coubertin est limage paternelle des Jeux Olympiques, Milliat pourrait tre reconnue, en France et dans le monde, comme la mre du sport olympique fminin .

De la pratique la revendication

Ne Nantes le 5 mai 1884 dun pre employ de banque et dune mre couturire, Alice Million sort diplme de lcole normale puis sen va pour Londres o elle se marie et prend le nom de Milliat. Devenue rapidement veuve, 24 ans, Alice a dabord trouv des drivatifs dans le voyage et le sport. Elle pratique ce dernier de faon clectique, avec une prfrence pour la natation, le hockey-sur-gazon et laviron elle est la premire femme dcrocher lAudax rameur, sur 80km. Comme sportive, Alice Milliat savre tenace et dtermine. Elle le sera tout autant pour le dveloppement et la reconnaissance du sport fminin.

Rentre en France, Alice Millliat se propose pour tre traductrice pendant la Premire Guerre mondiale. Cela ne lempche pas de prendre, en 1915, la prsidence de Femina Sport. Cette association sportive, fonde en 1912, compte parmi les premires tre spcifiquement ddie aux femmes. Et ds 1917, le Femina Sport dAlice Milliat organise les premiers championnats de France fminins dathltisme. Elle fonde galement, avec deux autres socits de sport fminin parisiennes, la Fdration des socits fminines sportives de France. Trsorire, elle en devient la secrtaire gnrale en juin 1918, puis la prsidente en avril 1919. La fdration est alors engage dans un conflit avec les instances franaises et internationales de lathltisme, rfractaires organiser des preuves fminines. Alice Milliat prend les choses en mains.

A peine en poste, elle adresse une requte au Comit international olympique pour quil intgre des preuves athltiques fminines au programme olympique, de prfrence ds Anvers 1920 et se heurte au mme refus .

Lorganisation des Jeux mondiaux fminins, initiative dcisive

Milliat initie alors la cration dun comit charg dorganiser des Jeux mondiaux fminins. La premire comptition internationale fminine, qui fait figure de test, se tient Monte-Carlo, du 24 au 31 mars 1921. Cinq Nations y sont reprsentes, toutes europennes : Grande-Bretagne, Italie, Norvge, Suisse et France.

Dans la foule, le 31 octobre 1921 au 14 boulevard des Italiens Paris, Alice Milliat parvient transformer le comit dorganisation des Jeux mondiaux fminins en Fdration sportive fminine internationale (FSFI) et installe cette dernire son adresse du 3 rue de Varennes.
Avec cette structure, elle va disposer dune force institutionnelle qui, conjugue la cration des Jeux fminins, savrera dcisive pour retourner la situation.

Aprs une nouvelle runion sportive accueillie sur le Rocher au printemps 1922, la FSFI institue donc des Jeux mondiaux quadriennaux dont la premire dition se tient Paris, cette mme anne. Le 20 aot, 20 000 personnes assistent au stade Pershing aux premiers Jeux mondiaux fminins. Initialement envisags sous lappellation de Jeux Olympiques fminins jusquau vto du CIO, ils runissent prs de 80 athltes franaises, tchcoslovaques, suisses, britanniques et amricaines. Viennent ensuite les Jeux de Gteborg, en 1926, trois jours de liesse sportive placs sous le patronage du Roi Gustav Adolf et du Prince Royal et accueillant neuf dlgations nationales.

Devant la ralit de ce sport fminin se dveloppant et sorganisant en dehors delle, la Fdration internationale dathltisme (IAAF lpoque) souvre et avec elle les instances olympiques. En 1928, cinq preuves fminines intgrent les comptitions dathltisme des Jeux Olympiques. Les Jeux mondiaux fminins continuent toutefois crotre. En 1930, dix-sept pays sont reprsents la troisime dition, tenue Prague, puis dix-neuf dlgations participent encore ldition de Londres, en 1934. Les Jeux mondiaux fminins de Vienne 1938 sannoncent favorablement, Alice Milliat envisage mme lajout de nouveaux sports au programme. Elle va alors jusqu demander au CIO dinterdire la participation des femmes aux Jeux Olympiques, afin quelles soient libres de participer des Jeux organiss pour elles.

Le retrait, la victoire et loubli

La situation a cependant volu. En 1936, Berlin, six preuves sont au programme des comptitions dathltisme et lIAAF tient congrs avec la FISF. Elle lui annonce ses dernires dcisions : un programme sportif fminin sera prvu pour les Jeux Olympiques, les records et titres obtenus aux Jeux mondiaux seront reconnus, mais les Jeux mondiaux fminin 1938 nauront pas lieu et la Fdration internationale du sport fminin sera dissoute. A la place, lIAAF organise les premiers championnats dEurope dathltisme fminin, les seuls mme puisque, ds 1946, les championnats dEurope dathltisme deviennent mixtes.

Cet accord de 1936 sonne laboutissement du combat et le dclin pour Alice Milliat, qui avait dj pris du recul ds lanne prcdente pour raisons de sant. La plus inspire des dirigeantes sportives de lEntre-deux Guerres et la premire dirigeante internationale du sport entre dans loubli. Isole et dnue, elle dcde le 19 mai 1957 au 40 avenue Daumesnil, dans le 12e arrondissement, aprs avoir pass la fin de sa vie entre la maison de retraite de la Fondation Rothschild, rue de Picpus , et le 6 de la Cit Pigalle dans le 9e. Elle est enterre auprs de sa mre, dans lanonymat de la concession familiale des Brevet, au cimetire Saint-Jacques de Nantes.

Actualits

Recrutements et appels d'offres

Retrouvez toutes les offres d'emploi et appels d'offres du CNOSF.

Vie de l'athlte

Catalogue des formations

Veille Observatoire du sport fdral

Guide "Sport et mobilits"

Centre de ressources

Jeunesse

A ne pas rater !

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Sant

Outil

Dcouverte

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  • Le Coq Sportif
  •  Orange
  •  Sanofi
  • Accor Live Limitless
  • ArcelorMittal
  • Cisco
  • FDJ
  • FDJ
  •  pwc