Les Bleus loin d’être rassasiés !

Partagez

Deux médailles d’or en athlétisme !

Gagner la médaille d’or et s’adjuger le record de la compétition, tel est le résumé de l’après-midi de Laura Montauban sur 100 m haies ! La jeune Française, qui avait facilement remporté sa série la veille, a pourtant dû attendre d’interminables minutes avant de pouvoir célébrer. Et pour cause : elles étaient trois à terminer leur course dans la même seconde (13’’22) ! Mais c’est bien notre représentante tricolore qui a été désignée vainqueur par la photo finish, devant la Croate Wild et la Polonaise Zajac.
Il l’avait annoncé en mettant les pieds en Slovénie : médaillé d’argent l’an dernier en Slovaquie, seule la médaille d’or comptait pour Elijah Pasquier. Il a tenu parole en remportant aujourd’hui un magnifique concours du saut en hauteur ! Poussé dans ses retranchements par ses adversaires (plusieurs records personnels ont même été battus ce soir), le Français a tenu bon et la barre passée à 2,12 m lui offrait le plus beau des métaux.

Doublé pour le basketball 3x3

Les deux équipes étaient engagées aujourd’hui au Square Leon Štukelj Square sous un soleil plombant. Pas de quoi inquiéter les filles qui ouvraient le bal avec une première victoire 16-12 en quart de finale contre le Portugal. Opposées aux Allemandes en demi-finale, Maelynn Elmira, Melissa Guillet, Margot Ounounou et Lilou Thevenet ont réussi un bon début de match mais leurs adversaires sont parvenues à se rebiffer pour finalement prendre le dessus (défaite 11-13). La déception passée, c’est bien une médaille de bronze que les filles qu’elles sont allées chercher. Pour cela, il fallait battre l’Ukraine lors d’une petite finale à suspense : menées pendant une grande partie du match, les Françaises vont revenir à égalité puis faire la différence en prolongation (victoire 17-15) pour remporter la médaille de bronze ! « Jouer 3 matchs de suite sous cette chaleur à quatre, c’était vraiment super compliqué », revient pour nous Lilou Thevenet. « Sur la demi-finale, très clairement c’est nous qui leur donnons le match donc c’était dur de rebondir derrière. Je suis fière de mon équipe, fière de ramener cette médaille à la maison. »
Chez les garçons, la journée débutait pourtant mal avec le forfait de Felix De Almeida, blessé au genou la veille lors du dernier match de poules. C’est donc à trois seulement que s’avançait cette équipe cet après-midi, avec l’envie de réaliser l’exploit de monter sur le podium pour leur coéquipier mis sur la touche. La première étape fut validée grâce à une victoire contre la Belgique 15-12 en quart de finale. Ensuite, les Bleus bloquaient en demi-finale contre une Serbie (défaite 16-21) éreintante physiquement. C’est avec les tripes que les garçons sont allés décrocher la médaille de bronze face à l’Estonie, 21-15. « Ça nous tenait à cœur de faire un grand résultat aujourd’hui, spécialement pour Felix », savoure Anatole Humeau. « On savait qu’à trois, le physique serait primordial et qu’il ne fallait montrer aucun signe de faiblesse à l’adversaire et se donner à 200 % : c’est fait et je suis fier de nous. »

GAM : Anthony Mansard médaillé de bronze

Qualifié à trois finales après ses bonnes performances par équipes mardi, Anthony Mansard a rempli son objectif dès la première d’entre elles : une médaille d’argent sur le concours au sol. Aux côtés d’Elias Brèche (5e), le porte-drapeau de la délégation tricolore a terminé sa prestation avec un score de 13,533, suffisant pour laisser à distance l’Arménien Gyulumyan. Dans sa seconde finale du jour aux anneaux, le jeune gymnaste prend la 5e place. Elias Brèche finit au même rang en finale du cheval d’arçons et Astria Nelo clôture l’après-midi avec une 8e place en finale des barres asymétriques.

Le volley-ball aura rendez-vous en finale… le handball aussi !

Face aux voisins belges en demi-finale, l’équipe de France masculine de volley-ball se devait d’aller chercher son billet pour la finale. C’est chose faite grâce à une victoire arrachée 3 sets à 1 (25/17 ; 25/18 ; 22/25 ; 25/22). Demain, nos Français croiseront le fer avec une vieille connaissance, l'Italie. L’ambiance risque d’être électrique au Draš Center !
Sans vraiment jamais être inquiétées, les handballeuses françaises ont franchi un nouvel écueil dans leur course à la médaille d’or, l’objectif affiché par le collectif depuis le début de la semaine. Aujourd’hui, c’est la Pologne qui a fait les frais de cette détermination à toute épreuve : victoire 35-23 ! Elles auront donc rendez-vous demain en finale avec la Roumanie, seule équipe encore invaincue à ce stade de la compétition…avec nos Bleues bien sûr !

Pas de nouvelles médailles au judo et à la natation

4 judokas français étaient engagés aujourd’hui à Maribor pour les dernières épreuves individuelles de la semaine : Nina Muteba (-70 kg) et Quessia Diankolela Biniakounou (+70 kg) chez les filles, Gaya Sonntag (-90 kg) et Jean Pascal Da Costa By Goly (+90 kg) chez les garçons. Nina Muteba et Jean-Pascal Da Costa By Goly étaient défaits en repêchages, tandis que Gaya Sonntag n’a malheureusement pas pu défendre ses chances en repêchages à cause d’une blessure survenue lors de son précédent combat. De son côté, Quessia Diankolela Biniakounou n’est pas passée loin d’une finale avec une qualification en demi-finale mais elle du finalement céder. Son combat pour le bronze n’aura pas la fin escomptée de tous : elle terminera son épreuve individuelle à une très honorable 5e place. Place à l’épreuve par équipes mixtes demain, épreuve qui réussit souvent aux Français d’ailleurs…
Dernier jour de compétition à la piscine Kopališče Pristan pour les nageurs français et leur bilan restera à cette médaille de bronze sur le relais 4x100 m nage libre hommes. L’essentiel est sûrement ailleurs, notamment dans le fait qu’ils se soient qualifiés dans la majorité des cas en finale, c’est-à-dire dans le top 8 européen de leurs épreuves. Preuve étant que ce soir, ce fut encore deux finales de disputées par les tricolores : Néo Dutriaux termine 5e du 200 m nage libre et le relais 4x100 m 4 nages homme se place également au même 5e rang.

AU PROGRAMME DEMAIN

Demain, il est déjà l’heure d’assister à la dernière journée de compétition à Maribor. Le judo ouvrira le bal dès 9h30 et ce sera au tour de l’athlétisme de nous proposer 7 finales, soit 7 chances supplémentaires de gonfler le bilan comptable de la délégation française. En gymnastique artistique, Anthony Mansard et Lilou Viallat auront encore deux finales à disputer puis il sera temps de passer aux finales des tournoi de handball féminin et de volley-ball masculin.

Actualités | FOJE Maribor 2023

Paris 2024 : la délégation française

Recrutements et appels d'offres

Retrouvez toutes les offres d'emploi et appels d'offres du CNOSF.

Mission Eco'Sportive

Vie de l'athlète

Catalogue des formations

SIGNAL-SPORTS

Veille Observatoire du sport fédéral

Guide "Sport et mobilités"

Centre de ressources

Jeunesse

A ne pas rater !

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Santé

Outil

  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Cocacola
  •  DOW

  •  intel
  •  Omega
  •  Panasonic
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  • Accor Live Limitless
  •  BPCE
  •  Carrefour
  •  EDF
  • Le Coq Sportif
  •  LVMH
  •  Orange
  •  Sanofi
  • ADP
  • AIRFRANCE
  • ArcelorMittal
  • Caisse des dépots
  • Cisco

  • FDJ
  • FDJ
  •  GL Events
  •  îledeFrance mobilités
  •  pwc