Bakou 2019 - L'or, enfin !

Partagez

Voilà 3 jours désormais que l'argent et le bronze s'accumulent dans la collection de la délégation française. Il faut bien avouer que cela manquait un peu d'or, et que ce dernier métal était impatiemment attendu. Il est arrivé, grâce à un concours parfaitement mené en saut à la perche par Anthony Ammirati ! Les Bleuets comptent désormais un total de 12 médailles (1 or, 3 argent, 8 bronze)

Comme la veille, les premiers Tricolores à pied d’œuvre étaient les judokas, avec 3 engagés. Si, malheureusement, Lycia Guebli (-52kg) s'est inclinée dès son premier combat, Martha Fawaz (-57kg) et Alexandre Tama (-73kg) ont enchaîné les belles prestations. Finalement, ils chutent tout les 2 en quart de finale, respectivement contre une Néerlandaise pour Martha, et face à un Italien pour Alexandre. Comme la veille avec Romain et Ghjulana, c'est une chasse au bronze qui s'ouvrait pour nos Bleuets, mais cette fois il leur fallait suivre le chemin des repêchages... Malheureusement, ni Alexandre ni Martha ne sont parvenus à se hisser jusqu'en finale et tenter de décrocher le bronze. Journée sans médaille pour nos judokas.

Au stade d'athlétisme, les Bleuets avaient coché la date du jour depuis un moment dans leur calendrier, sachant que les chances de médailles seraient multiples ce jeudi soir. Bien les en a pris, les Bleuets apparaissaient dans pas moins de neuf finales ce soir ! Les résultats sont plus que satisfaisants, et la délégation française peut pousser un ouf de soulagement, la plus belle des médaille a cessé de la fuir ! Le début de soirée a commencé par le concours de lancer du marteau masculin, dans lequel Jean-Baptiste Bruxelle s'est montré très à son avantage avec notamment un lancer à 78m44, son record cette saison, qui lui permet de monter sur la 3e marche du podium. Cette 3e marche, les Bleuets commencent à bien la connaître, et ils ne s'en lassent pas. La preuve quelques minutes plus tard, lorsque Madeline Abega s'est élancée sur le 400m haies : moins d'une minute après le départ, et après une superbe dernière ligne droite, Madeline franchit la ligne en 3e position ! Non rassasiée par cette nouvelle médaille en bronze, Serena Kouassi se présentait au départ du 200m. Le clan tricolore l'ignorait encore, mais une vingtaine de secondes plus tard, il allait sûrement vivre son plus bel ascenseur émotionnel de la semaine. D'abord annoncée 4e, Serena paraissait alors inconsolable, lorsque Noémie Desailly (heptathlon) lui annonçait son résultat définitif : une 3e place bien sûr ! Mais la plus belle émotion bleue de la soirée est arrivée du côté du sautoir de la perche, où Anthony Ammirati a réalisé le concours parfait, l'amenant jusqu'à 4m95, une hauteur suffisante pour faire de lui le vainqueur de l'épreuve ! C'est fait, la Marseillaise retentira bien ce vendredi à Bakou, lorsqu'Anthony ira chercher sa médaille d'or !

A la piscine, après la médaille de Justine la veille, tous les espoirs étaient permis. La matinée a vu 4 Bleuets se qualifier en finale : Marine Nectoux sur 100m dos, Camille Tissandie sur 200m 4 nages, Justine Delmas sur 100m brasse et Brendan Fitzpatrick sur 100m brasse. L'après-midi des nageurs tricolores a confirmé ces bons résultats lors du relais 4x100m 4 nages mixte. L'équipe de France composée de Marine Nectoux, Brendan Fitzpatrick, Lucas Peley et Lucile Tessariol est allée chercher une très belle… médaille de bronze, la 8e pour la délégation française !

Avant les finales par agrès, où de nombreux espoirs de médailles sont permis, l'aboutissement des concours généraux individuels avait lieu aujourd'hui, avec pas moins de 4 Bleuets (2 filles et 2 garçons) pour défendre les chances françaises. Même si, de prime abord, le podium semblait assez inaccessible, l'envie de tout donner et de figurer au mieux était bien présente dans les rangs. La preuve avec l'excellente prestation d'Alizée Letrange Mouakit qui échoue d'un rien au pied du podium, 4e ex-aequo. Quel dommage mais quelle jolie surprise au final. Mathilde Wahl termine quant à elle 12e. Chez les garçons, Arthur Ballon se classe 14e et Léo Saladino obtient une très encourageante 7e place en vue des finales par appareil.

Sur les courts de tennis de Bakou, Océane Babel continue son petit bonhomme de chemin en s'imposant une nouvelle fois dans le super tie-break (2-6/6-1/10-5) face à la joueuse allemande. La voilà en demi-finale où elle affrontera la Britannique Mathilda Mutavdzic !

Le Journal des Bleuets

TV

Olympic Channel (en Français!

Direction Tokyo

Sites officiels

  •  Cocacola
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge
  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC