Miser sur le sport contre la Covid-19

Partagez

Alors que de nouvelles mesures générales ont été annoncées par le Gouvernement pour ralentir la circulation du virus de la COVID-19 dans un certain nombre de départements et de villes, le Comité national olympique et sportif français souhaite rappeler l’important travail mené depuis le début du déconfinement par les fédérations et les clubs sportifs partout en France.

Partout, pour chaque sport, chaque discipline, à tous les niveaux, des protocoles sanitaires extrêmement stricts ont été élaborés par les organisations sportives. Ces protocoles ont fait l’objet de validation par le ministère des Sports, en lien avec la Cellule interministérielle de crise gouvernementale.
Ils prévoient :
- le port du masque dans tous les lieux et activités, en dehors de la pratique sportive active en tant que telle, pour laquelle le port est déconseillé ;
- le respect des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale et le lavage et la désinfection systématique des mains, des accessoires sportifs et des équipements et l’utilisation privilégiée d’équipements individuels quand cela est possible ;
- l’application de règles strictes en matière de tests et d’isolement des joueurs et de leur encadrement pour ce qui relève du déroulement des matches, tournois et compétitions ;
- la nomination de « managers COVID » garants du respect et de la bonne mise en œuvre de ces protocoles sanitaires.

Les mesures, annoncées par le Gouvernement, de restriction des accès aux activités sportives ne reposent pas sur des chiffres objectifs démontrant une quelconque sur-contamination au sein des clubs. Les clubs de sport et les fédérations ne doivent pas subir les conséquences d’une situation sanitaire dégradée principalement en raison de comportements déraisonnables dans la sphère privée et libre.

Nous souhaitons réaffirmer avec force que tout est mis en œuvre pour assurer la protection de la sécurité et de la santé des adhérents dans les associations sportives. Les clubs sont aujourd’hui les lieux les plus sécurisés pour pratiquer une activité sportive. C’est la raison pour laquelle nous saluons les premières annonces faites ce jour par la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, de maintenir des activités des associations sportives pour les mineurs, les scolaires ainsi que les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels partout sur le territoire national, quel que soit le niveau d’alerte. La pratique sportive encadrée, en association sportive, est aussi maintenue pour les adultes dans les équipements sportifs ouverts en plein air (stades d’athlétisme, de football, tennis, etc.).

La pratique régulière d’une activité physique et sportive est reconnue comme absolument nécessaire au bien-être et à l’équilibre des individus. Elle renforce notre capacité individuelle et collective à combattre le virus. Le maintien de l’accès au sport en France est une exigence de santé publique. Nous la défendons et continuerons de la défendre avec force et conviction et nous invitons chacun à s’inscrire et à inscrire leurs enfants en toute confiance dans les clubs.

A la Une

Solidarité

Incontournable

Rapport d'activité 2019

COVID-19

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Santé

Intégrité

Outil

A lire

Découverte

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC