Du développement durable à la responsabilité sociétale du mouvement sportif

Partagez

Présenté initialement comme le croisement des trois sphères, économique, sociale et environnementale, le concept de développement durable, apparu dans les années 1970, s’est ensuite développé autour d’une vision volontariste et transversale, affirmant ainsi ses deux finalités premières que sont l’équilibre des territoires et l’épanouissement humain

Aujourd’hui il s’appréhende et se déploie dans une nouvelle dynamique encore plus lisible et concrète: la responsabilité sociétale des organisations (RSO).

La Responsabilité Sociétale des Organisations (RSO) est la démarche mise en place par une organisation afin d’intégrer les enjeux du développement durable dans ses activités en prenant en compte des critères sociaux, économiques, écologiques, éthiques, d’innovation… en lien avec toutes les parties prenantes (salariés, bénévoles, partenaires, prestataires, pratiquants…).

Structurer une démarche RSO, c’est donc faire connaître et valoriser ces actions tout en continuant de faire évoluer cet engagement sociétal et environnemental historique, tant au sein de sa structure, de son réseau qu’au sein de son territoire.

La RSO, cœur de cible des organisations sportives

De par leur activité d’utilité sociale, leur statut associatif voire la délégation de mission de service public confiée aux fédérations, les organisations sportives mettent en œuvre des actions RSO depuis toujours. La responsabilité sociétale est donc loin d’être une nouveauté pour le Mouvement sportif. Elle est inscrite dans son ADN.
Cet engagement sociétal se traduit notamment par la mise en place et la promotion d’activités physiques et sportives en faveur de l’éducation, de l’égalité, du respect, de la mixité et de la cohésion sociale, de la santé et du bien-être tout en sensibilisant les pratiquant·e·s à leur environnement.

Le mouvement sportif porte depuis de nombreuses années des ambitions fortes en la matière. En effet, loin de l’image d’animateur de la pratique, par les projets qu’il développe, les valeurs qu’il véhicule, l’engagement qu’il suscite, le mouvement sportif conduit des actions au service du territoire et de ses habitants.

Toutefois, il est de plus en plus nécessaire de convaincre, de s’adapter, d’échanger avec la sphère d’influence qui nous entoure : les organisations sportives doivent inéluctablement mettre en place les conditions pour devenir agiles, en phase avec les besoins et les attentes de la société.

Elles doivent également trouver les leviers d’innovation et de modernisation afin de s’adapter voire anticiper les évolutions en cours pour ainsi se développer de manière écoresponsable et continuer de transmettre les valeurs fondamentales du sport et de l’olympisme.

Des lignes directrices propres au Mouvement Olympique et Sportif

Pour les accompagner dans cette voie, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) souhaite encourager l’ensemble de ces acteurs à s’inscrire dans une démarche de qualité progressive telle qu’inspirée par une démarche RSO.

Issues de la norme internationale ISO 26 000 relative à la Responsabilité sociétale des entreprises, le CNOSF a rédigé en 2018 six lignes directrices de la Responsabilité sociétale d’une organisation sportives, en lien avec des fédérations engagées.

Ces six lignes directrices spécifiques au secteur du sport décrivent 107 principes d’actions que recouvre la responsabilité sociétale. Elles visent à aider les organisations sportives à déployer ou consolider leurs stratégies et/ou plans d’actions en faveur d’un fonctionnement et d’une pratique sportive écoresponsable à tous les niveaux, tout en laissant à chaque organisation l’autonomie et la responsabilité nécessaires pour penser « en dehors de la boîte », s’interroger, s’évaluer, s’améliorer et favoriser la créativité et l’innovation.

Consciente de son influence sur ses parties prenantes et sur son territoire, ces lignes directrices permettent à toute organisation sportive de structurer et/ou formaliser sa démarche de responsabilité sociétale, la sortant d’un acte purement volontaire, en l’appréhendant comme une impulsion visant à augmenter ses impacts positifs et réduire ses impacts négatifs sur son environnement.


Présentation

Solidarité

Incontournable

Rapport d'activité 2019

COVID-19

TV - Sport en France

Plateforme RSO

Agence nationale du sport

Sport Santé

Intégrité

Outil

A lire

Découverte

  •  Cocacola
  •  Airbnb
  •  Aliba
  •  Allianz
  •  Atos
  •  Bridgestone
  •  Bridgestone
  •  ge

  •  intel
  •  Omega
  •  Omega
  •  P&G
  •  Samsung
  •  Toyota
  •  Visa
  •  BPCE
  •  EDF
  •  Lacoste
  •  France TV-Sport
  • RMC